Gerson à l’OM : focus sur son parcours et son futur impact dans le jeu de l’OM

En ce début du mois de juillet, et suite à la traditionnelle visite médicale réussie, l’OM a officialisé la signature pour 5 ans de Gerson, un milieu de terrain brésilien de 24 ans qui évoluait depuis 2019 à Flamengo, et pour un transfert dont le montant est estimé à 25 millions d’euros, ce qui en fait la recrue la plus chère de ce mercato estival marseillais. Promis dès son plus jeune âge à un bel avenir et convoité très tôt par des grosses écuries européennes, Il fut d’ailleurs recruté par l’AS Roma en 2016 alors qu’il était fortement courtisé par le FC Barcelone qui semblait tenir la corde à l’époque. Gerson semble être un très gros coup réussi par l’OM tant les progrès qu’il a réalisés depuis semblent spectaculaires. Nous allons vous présenter ce joueur que l’on décrit souvent comme étant le Paul Pogba brésilien et qui s’annonce comme l’une des sensations de la prochaine saison de Ligue 1.

Le parcours de Gerson

Gerson, de son vrai nom Gerson Santos da Silva, est né le 20 mai 1997 à Belford Roxo dans l’État de Rio de Janeiro, au Brésil. C’est un pur gaucher qui évolue au poste de milieu de terrain axial relayeur ou sur les côtés dans un milieu en losange.

Formé chez les jeunes à Fluminense, Gerson intègre l’effectif professionnel du club brésilien dès 2014 lors de la Copa Sudamericana. Il fera ensuite ses grands débuts avec l’équipe première dans le Campeonato Carioca contre Vasco da Gama en mars 2015 puis il commencera son aventure dans le championnat national brésilien – la Série A – en mai de la même année face au club du Joinville Esporte Clube.

Son talent précoce lui permettra d’être sélectionné avec les U20 brésiliens lors du championnat des moins de 20 ans de la Conmebol (Sudamericano Sub20) de 2015 en Uruguay où il participera à 10 matchs sous les ordres du sélectionneur Alexandre Gallo. Ainsi, les clubs européens lui feront rapidement les yeux doux et si le FC Barcelone avait une option sur lui, c’est l’AS Roma qui remporta finalement la mise en 2016 pour un transfert de 18.6 millions d’euros. Âgé de seulement 19 ans, ses débuts dans le club de la capitale italienne seront difficiles et il ne jouera finalement que très peu la première année. La seconde saison chez les Giallorossi sera de meilleure facture mais cependant insuffisante aux yeux du staff et des supporters romains (Totti avait en plus pris sa retraite l’année précédente) si bien que Gerson sera prêté sans option pour une année à la Fiorentina, club où il jouera beaucoup plus. Malheureusement, cette saison fut très difficile pour la Viola et il repartit ainsi vers Rome où les dirigeants ne souhaitaient plus le conserver. Dès lors, la Roma le vendra à Flamengo pour un montant de 13 millions d’euros en juillet 2019 et cela constituera un tournant dans la carrière du jeune brésilien car c’est dans ce club qu’il se relancera et se révèlera enfin. Sous les ordres de Jorge Jesus, il empochera en outre quelques trophées, comme notamment la Copa Libertadores en 2019 ou encore deux titres de champions du Brésil en 2019 et 2020, et des clubs européens se mirent à nouveau à songer à lui dont l’OM qui aura finalement ses faveurs.

Gerson OM

Le 11 de Sampaoli autour de Gerson

Même s’il a débuté sa carrière en tant que milieu offensif, Gerson s’est depuis affirmé un cran en-dessous en évoluant au poste de milieu relayeur ce qui lui permet d’avoir un rôle central pour initier le travail défensif du milieu mais également pour amorcer les offensives de l’équipe. En somme, un box-to-box. À l’Olympique de Marseille, Kamara n’est pas une sentinelle de formation (et il n’est pas sûr qu’il soit encore un joueur de l’OM à la reprise), Rongier n’a pas une qualité de passe suffisante pour diriger le jeu et Gueye est plus amené à jouer sur un côté, en attendant en tout cas de gagner en expérience, lui qui en aurait tout à fait les qualités. Dans ce cadre, on comprend le choix de Sampaoli d’avoir insisté pour le recrutement de Gerson à qui il souhaite sans aucun doute confier les clés du camion afin d’amener plus de densité et de pressing dans l’entrejeu marseillais, ce qui faisait clairement défaut ces derniers temps chez les Phocéens.

Dès lors, avec le futur départ probable de Kamara et l’arrivée de Guendouzi au sein de l’effectif marseillais, on peut imaginer un trident au milieu composé des 3G que sont Gerson, Guendouzi et Gueye. Ces trois joueurs pourraient évoluer par exemple devant une défense à 3 composée de Balerdi, Alvaro et la nouvelle recrue Luan Peres, avec deux pistons que seraient Amavi à gauche et Lirola à droite – si ce dernier est transféré définitivement de la Fiorentina – et deux joueurs offensifs qui pourraient être Payet et juste devant lui Milik. Bien entendu, d’autres schémas peuvent être envisagés et en fonction des arrivées et des départs à venir, mais aussi des éléments entrevus lors de la préparation estivale de l’OM, il se peut que les choses évoluent encore dans l’esprit de l’entraîneur argentin avec éventuellement une défense plus classique à 4 joueurs, un milieu en losange dont Gerson serait la base de lancement et deux joueurs à vocation offensive qui pourraient être Milik et Benedetto, ou son futur remplaçant car là aussi son départ semble être dans les cartons.