Pourquoi le PIF ne rachètera pas l’OM

Le PIF ne projetterait plus de racheter des clubs européens. Et l’OM ne serait donc pas dans son viseur.

Frank McCourt © Icon Sport

Les rumeurs qui lient l’Arabie saoudite à l’OM durent depuis des années. Elles sont relayées par des comptes de réseaux sociaux qui ne paraissent avoir que pour vocation de parler de ça. Et certains influenceurs ont semble-t-il compris que la question passionnait les fans marseillais. Mais le PIF ne rachètera pas l’OM si l’on en croit le très sérieux Calzio e Finanza.

« Le PIF serait à la recherche d’investisseurs privés »

« Le fonds souverain saoudien semble désormais modifier son approche du monde du football, a expliqué le média italien. Après des années de dépenses et d’investissements exorbitants, le PIF serait à la recherche d’investisseurs privés, spécifiquement locaux, intéressés à entrer dans le capital des quatre équipes qu’il possède dans son pays, dont le club d’Al-Nassr où évolue Cristiano Ronaldo. À tel point qu’il abandonnerait même l’idée de racheter un cinquième club de la Saudi Pro League, comme Al-Ittifaq. »

D’autres investisseurs sont-ils sur la trace du club olympien ? Son instabilité chronique ne favorise a priori pas l’intérêt des gros investisseurs. Et Frank McCourt ne semble pas pressé à l’idée de se séparer de l’institution.

Un article lu 6105 fois