Di Meco « pas choqué » par le tifo

Alors que la polémique est toujours vive à propos du tifo des South Winners sur Redouane Boughebara, Eric Di Meco a donné son opinion.

Eric Di Meco © Icon Sport

Lors de l’entrée des joueurs sur le terrain, lors d’OM 0-2 PSG, ce dimanche soir, un tifo géant à l’effigie de l’humoriste local Redouane Boughebara a fait grand bruit, sur les réseaux sociaux et ailleurs. Le comédien a, de son côté, défendu l’initiative des South Winners, en rappelant être membre du groupe depuis longtemps et être, donc, un fidèle supporter de l’Olympique de Marseille. Le célèbre leader des Winners, Rachid Zeroual, a également défendu ce tifo, en étant cela dit plus offensif envers « cet idiot de (Pablo) Longoria«  notamment.

Ce mardi, le groupe a publié un communiqué pour répondre à ses détracteurs. De son côté, Eric Di Meco, sur RMC, a fait part de sa première impression sur le sujet, en interrogeant sa pertinence en cette date spéciale pour le club phocéen : « Le tifo, sur le coup, ça ne m’a pas choqué. Après, est-ce que c’était bienvenu ou malvenu, vu que c’était l’anniversaire de la mort de Pape Diouf, par exemple ? Redouane (Boughebara) est un abonné des Winners depuis toujours, qui va faire le stade Vélodrome et ils sont fiers de ça ».

« On est devenus fous ! »

Avant que l’ancien défenseur de l’OM confie, surtout, son incompréhension devant l’ampleur de cette polémique : « S’il y a une polémique à sortir dimanche soir lors du Classique, ce n’est pas sur le tifo. On est devenus fous ! On est quand même forts pour se mettre le feu tout seuls entre des supporters qui disent avoir eu l’autorisation et le président, qui assure ne pas l’avoir donnée ! Moi, si je suis président de l’OM aujourd’hui, je suis plus énervé du résultat du match. Je n’arrive pas à comprendre comment on puisse faire tout un flan avec cette histoire ».

Eric Di Meco a en effet surtout été agacé par la prestation marseillaise, dimanche, à un 11 contre 10, et ensuite par l’attitude des Phocéens après la rencontre. Comment lui donner tort ?

Un article lu 1167 fois