Quatre joueurs incertains finalement disponibles ?

L’OM pourrait se présenter avec un visage plus conquérant que prévu, ce dimanche, face au PSG.

Samuel Gigot, Jonathan Clauss © Icon Sport

Jean-Louis Gasset, l’entraîneur de l’OM, a annoncé quatre forfaits certains pour le Classique : Bamo Meïté, Ismaïla Sarr, Jonathan Clauss et Jean Onana ne seront pas disponibles, en plus des blessés de longue durée – Valentin Rongier, Bilal Nadir, Amir Murillo. Pour Pau Lopez, par contre, ce n’est pas une excuse : le club phocéen, malgré les absences, devra se donner à fond et ne pas se satisfaire d’un nul ou d’une défaite par la plus petite des marges face au leader de la L1.

Alors que Ruben Blanco s’est dit confiant avant la rencontre, le coach de l’OM a dit devoir s’adapter, comme depuis ses débuts sur le banc de l’OM.

Bonne nouvelle pour Gasset ?

Mais Jean-Louis Gasset pourrait ne pas devoir s’adapter autant que prévu, ce dimanche soir. D’après les informations de RMC et de L’Équipe, les quatre joueurs incertains du groupe, à savoir Leonardo Balerdi, Samuel Gigot, Ulisses Garcia et Pape Gueye, ont rassuré sur leur état de santé, ce samedi. Une confirmation est attendue ce dimanche matin, pour évaluer leur sensation et confirmer ou non leur présence dans le groupe phocéen lors du Classique.

Si l’Argentin Leonardo Balerdi et le Tricolore Samuel Gigot sont disponibles, les deux hommes pourraient être associés en défense centrale, pour décaler ensuite Chancel Mbemba sur la droite, pour faire face à Kylian Mbappé – qui pourrait cela dit ne pas débuter le match, ce qui a le don d’agacer Daniel Riolo. Côté parisien, Presnel Kimpembe et Bradley Barcola sont forfaits, alors que Marquinhos et Milan Skriniar sont incertains.

Gasset cherche « une idée de génie »

Devant la presse, Jean-Louis Gasset a annoncé avoir profité de la trêve internationale pour voir la CFA contre Corte : « On a récupéré les internationaux de moins de 19 ans pour les prendre avec nous, pour voir s’il y avait une pépite. On essaye de pallier toutes ces absences en ayant une idée de génie, si ça existe, ou trouver une perle ».

Or, l’OM pourrait ne pas avoir à bricoler tant que ça son onze de départ.

Un article lu 2508 fois