Mbappé écarté contre l’OM ? Riolo sort de ses gonds

Daniel Riolo s’est exprimé sur la possibilité d’une mise à l’écart de Kylian Mbappé lors d’OM-PSG. Le journaliste est en colère contre Luis Enrique et certains supporters.

Daniel Riolo © Icon Sport

Kylian Mbappé a annoncé qu’il quitterait le PSG au terme de la saison. Depuis, Luis Enrique le place régulièrement sur le banc de touche. L’attaquant pourrait d’ailleurs être remplaçant lors du Classique, dimanche soir. Une idée qui énerve Daniel Riolo.

Sur les ondes de RMC Sport, le journaliste a manifesté sa colère contre la possibilité que le meilleur buteur parisien puisse être écarté : « Comptablement pour le championnat, ce ne sera pas catastrophique si le PSG fait une contre-performance à Marseille parce qu’à moins d’un cataclysme, ils seront champions. Mais le foot, ce n’est pas que de la comptabilité, ce sont aussi des histoires. À partir du moment où ça compte énormément pour l’OM en termes de points et d’histoire, le PSG qui est le rival de Marseille ne peut pas se contenter de dire que pour eux, c’est moins important », a-t-il déclaré.

« Le PSG doit aligner une équipe type contre l’OM »

Riolo ne veut pas lâcher un centimètre contre l’OM. Il avait la vingtaine, lors des années Bernard Tapie, qu’il n’a pas digéré : « La nouvelle génération des supporters parisiens, je ne les comprends pas, ils accordent moins d’importance à ça, ils pensent déjà au match de Coupe de France ou au match de Ligue des Champions. Selon moi, le match contre l’OM, c’est de l’histoire, c’est très important pour les deux clubs. Pour ce qui est de la rivalité, il ne faut pas cracher sur l’histoire à Paris, le match contre Marseille est très important donc le PSG doit aligner une équipe type et tout faire pour gagner ce match qui est beaucoup plus important que celui de la semaine d’après contre Clermont, où là il faudra mettre une équipe B quelques jours avant de jouer en Ligue des Champions », a-t-il poursuivi.

Pour rappel, l’OM n’a remporté que 2 matchs face au PSG, dont un de Coupe de France, depuis 2011. L’arrivée des Qataris a complètement déséquilibré le rapport de force, avec une énorme indulgence de la LFP et de l’UEFA sur les budgets déficitaires. La masse salariale parisienne est aujourd’hui 5 à 6 fois supérieure à celle marseillaise.

Un article lu 2152 fois