Charbonnier : « Je devais signer à l’OM »

Sur les ondes de RMC, Lionel Charbonnier a expliqué qu’il devait signer à l’OM en 2001, avant de finalement décider de mettre un terme à sa carrière.

Lionel Charbonnier

À l’été 2001, l’OM est à la recherche d’un gardien de but et va opter pour Vedran Runje, gardien croate qui sort de trois saisons au Standard de Liège. Dès la première saison, le natif de Sinj réalise d’excellentes prestations, au point d’être élu olympien de l’année.

Mais si Runje a produit trois belles années sous les couleurs phocéennes, il n’était, à l’origine, pas le premier choix des dirigeants marseillais à l’époque. En effet, sur les ondes de RMC, Lionel Charbonnier a expliqué qu’il était en passe de rejoindre l’OM à cette époque, mais avait préféré mettre un terme à sa carrière en raison de problèmes physiques : « J’ai arrêté ma carrière à 33 ans. Je n’étais pas doué comme Steve, il a fallu que je travaille beaucoup et mon corps était fatigué, j’étais déjà cuit avec les genoux qui partaient dans tous les sens. J’ai préféré arrêter alors que je devais signer à Marseille. Comme je n’étais pas bien physiquement, j’ai préféré ne pas le faire. C’était en 2001, ils n’avaient plus de gardien. Ça a failli se faire, j’aurai adoré jouer à Marseille parce que je pense que j’avais le tempérament. C’est finalement Vedran Runje qui est arrivé. »

Aujourd’hui, Runje occupe le poste d’entraîneur des gardiens du côté de Porto.

Un article lu 2074 fois