Gasset : « Il faut qu’ils montent encore le niveau »

Jean-Louis Gasset a réagi à la large victoire obtenue par l’OM sur le terrain de Clermont (5-1). Le technicien expérimenté a conscience qu’il ne faut pas s’enflammer.

Jean-Louis Gasset, OM Clermont © Icon Sport

L’OM a largement remporté son duel contre Clermont. Les Olympiens en ont passé cinq aux Auvergnats (5-1), qui sont lanterne rouge. Mais tout n’a encore une fois pas été parfait. En conférence de presse, Jean-Louis Gasset a insisté sur la confiance accumulée, mais aussi sur le fait qu’il ne faut pas se relâcher.

Le technicien a d’abord souligné le rôle tenu par les joueurs dans ce succès : « C’est le talent des attaquants, le bon esprit qui règne dans ce groupe. Les gens qui sont sur le banc savent que de spectateurs, ils vont devenir acteurs. Il faut qu’ils montent encore plus le niveau de l’équipe. Avant ce soir, on avait cinq matches jusqu’au 17 mars, on est le 2, il reste quinze jours, ça fait un match tous les trois jours. Il y a besoin de tout le monde. »

« Ce sont ces petits détails qui font que la confiance peut s’envoler »

Gasset a regretté les imprécisions de la première période. Il n’a pas non plus goûté à l’égalisation clermontoise : « En première mi-temps, on a fait des fautes techniques au milieu incroyables. En seconde mi-temps, on arrive à se faire égaliser sur un but un peu gag. Ce sont ces petits détails qui font que la confiance peut s’envoler. Il faut faire très attention. Le football est fragile, ça va dans un sens comme dans l’autre. Chaque fois, contre le Shakhtar on est mené 1-0, contre Montpellier pareil, là on est 1-1 à la 50e alors qu’on a eu deux occasions avant pour creuser l’écart. Tous ces petits détails, il faut qu’ils arrivent à sentir que c’est décisif. On a eu une réaction, c’est positif », a-t-il poursuivi.

Jean-Louis Gasset est le premier entraîneur à enchaîner 3 victoires sur ses 3 premiers matchs avec l’OM depuis 1962. Il ne compte en revanche pas se détendre : « Ce n’est pas l’endroit où on vous laisse du répit. Et j’en suis conscient. Si la confiance monte chez les joueurs, on va continuer à essayer de gravir les échelons, toutes les échéances qui arrivent. Il y a la coupe d’Europe jeudi, un match de championnat dimanche à domicile. Il faut gagner les matches. » Et de conclure : « Tout le monde est content. Mais il faut continuer cette progression-là parce que tout n’est pas parfait. »

La prochaine rencontre est programmée contre Villarreal, en Ligue Europa. Les Olympiens accueilleront l’équipe de Marcelino dans un stade Vélodrome amputé de son virage nord, fermé par l’UEFA.

Un article lu 1623 fois