Suavet : « Il faut un nouveau changement d’actionnaire »

Thierry Suavet pense que Frank McCourt doit passer la main à l’OM. L’animateur estime que l’Américain n’est pas suffisamment impliqué.

Frank McCourt © Icon Sport

Frank McCourt n’a pas mis les pieds au stade Orange Vélodrome depuis plusieurs mois. Le milliardaire américain ne semble plus non plus investir pour renflouer les comptes et permettre au club d’atteindre ses objectifs. À son arrivée, il visait une deuxième étoile. Mais il ne s’exprime aujourd’hui même plus.

Thierry Suavet, animateur d’une émission consacrée à l’OM sur Fréquence Mistral, considère que le Bostonien doit céder le club : « On voit depuis l’arrivée de Frank McCourt qu’il y a des relations de plus en plus tendues entre les supporters et le club. On se souvient tous de l’invasion du centre d’entraînement Robert-Louis Dreyfus en 2021. Il faut un nouveau changement d’actionnaire. On ne le voit plus, on ne l’entend plus, il délègue énormément. Il est recroquevillé dans sa maison aux États-Unis et je pense qu’il est temps qu’il passe la main », a-t-il déclaré dans La Marseillaise.

« Ces joueurs représentaient l’état d’esprit des Marseillais »

Suavet fait remarquer que des erreurs ont aussi été commises depuis la nomination de Pablo Longoria à la présidence : « Les crises se sont également succédé sous Pablo Longoria. Il a voulu instaurer une forme d’ubérisation du club, mais cette stratégie était vouée à l’échec. On a perdu des cadres qui dégageaient quelque chose auprès du public, comme Steve Mandanda, Dimitri Payet, Alexis Sanchez ou encore Mattéo Guendouzi. Ces joueurs représentaient l’état d’esprit des Marseillais », a-t-il poursuivi.

Lors de ses dernières interventions, Pablo Longoria a admis que le recrutement opéré lors de l’été 2023 n’avait pas porté ses fruits. On peut s’attendre à un nouveau mercato estival agité. Quant à Frank McCourt, il ne semble pour l’instant pas enclin à partir. Mais l’Américain a-t-il des propositions suffisamment solides ? Souvent sujet aux crises et réputé difficile à gérer, le club phocéen ne semble pas intéresser autant que certains de ses concurrents.

Un article lu 3639 fois