Delajod harcelé et menacé après OM-Monaco

L’arbitre Willy Delajod, qui a officié sur OM 2-2 Monaco fin janvier, a subi la foudre de certains individus après des décisions polémiques durant la rencontre.

Willy Delajod © Icon Sport

La vie d’un arbitre n’est pas simple. Son métier est contesté de façon très régulière par les acteurs, sur le terrain, ou par les spectateurs, dans les tribunes ou sur les réseaux sociaux. Cette fois-ci, c’est allé plus loin pour Willy Delajod. L’officiel de 31 ans a révélé, dans une interview du Dauphiné Libéré, avoir subi un traitement indigne, après la rencontre houleuse entre l’OM et l’AS Monaco, où l’arbitre avait expulsé deux Monégasques – Guillermo Maripan, Denis Zakaria : « Mon téléphone, disponible du fait de mes activités dans l’immobilier, sonnait toutes les deux minutes. J’ai reçu des appels anonymes pour m’insulter. J’ai dû faire face à beaucoup de contestation sur les réseaux sociaux, jusqu’à demander à mon agence de communication de supprimer tous les messages de haine ».

Si l’arbitre reconnaît ne pas avoir été « performant » durant ce match de l’OM, ce dernier regrette le discours monégasque après la rencontre : « Quand un club se sent lésé, il pousse de tout son poids sur un arbitre qui va se retrouver seul contre 3 000. On est tous des hommes et des femmes, pas des robots. (…) Les gens pensent que l’arbitre est indémontable, mais non ».

Outre Adi Hütter et Thiago Scuro, de l’ASM, l’ancien arbitre Saïd Ennjimi avait également taclé Willy Delajod. Pour une fois, lors de ce match, les décisions n’avaient pas été prises contre l’OM…

Un article lu 1425 fois