Ménès désigne « le problème numéro 1 » de l’équipe

Pierre Ménès a désigné ce qui faisait le plus mal à l’OM cette saison.

Pierre Ménès © Icon Sport

En difficulté en championnat – aucune victoire en 2021 -, éliminé en Coupe de France par Rennes, l’OM va mal, avant d’affronter deux fois le Shakhtar Donetsk en Ligue Europa, et le 4ᵉ de Ligue 1, Brest, dimanche soir (20h45). Pierre Ménès, qui a déjà indiqué sa déception de voir Samuel Gigot capitaine de l’équipe en l’absence de Valentin Rongier, a pointé du doigt le problème majeur de l’effectif phocéen sur sa chaîne YouTube : « Le problème numéro 1 de cette équipe est l’indigence de sa ligne d’attaque. On s’aperçoit que (Pierre-Emerick) Aubameyang est terriblement esseulé. (Iliman) Ndiaye, c’est catastrophique ; (Joaquin) Correa, c’est catastrophique ; le Camerounais (Faris Moumbagna, ndlr), je n’ose même pas prononcer son nom car je ne le connais pas (sic)… C’est très compliqué de construire une ligne d’attaque potable avec cet effectif ».

« L’expert » Pierre Ménès, qui ne connaît pas un joueur de l’OM arrivé en janvier et qui a déjà marqué – contre Metz ! -, n’a cela dit pas tort sur certaines individualités – Joaquin Correa en particulier, voire Iliman Ndiaye. Le problème de l’efficacité offensive, qui a coûté la victoire face aux Messins le week-end dernier, par exemple, doit être réglé rapidement, sous peine de vivre d’autres désagréments sous peu, en L1 comme en Europe.

Longoria coupable ?

L’ex-star de Canal+ n’épargne pas le président de l’OM dans le marasme actuel : « Pablo Longoria ? Il est très probable que les incidents en début de saison aient laissé des traces indélébiles chez Pablo. Après, ce ne sont pas les supporters qui lui ont demandé de changer son équipe à chaque début de saison. Les responsabilités sont donc partagées à ce niveau ».

L’Espagnol a en effet impulsé chaque changement drastique d’effectif vécu à l’OM depuis son arrivée à la présidence du club, en 2021. Celui de l’été 2023, qui a vu Mattéo Guendouzi, Dimitri Payet ou encore Alexis Sanchez quitter le club, a été très mal vécu par les supporters, et désormais sportivement, alors que Marseille a du mal à lancer son année 2024 et a peiné en première partie de saison.

Un article lu 8179 fois