Un club de Textor prêt à miser 18 M€ pour Ndiaye

Crystal Palace ferait d’Iliman Ndiaye sa priorité pour le mercato estival. Il pourrait aligner les 18 millions d’euros demandés par l’OM pour le laisser partir.

Iliman Ndiaye, Téji Savanier, OM Montpellier © Icon Sport

L’été dernier, l’OM a misé gros (17 millions d’euros) pour s’attacher les services d’Iliman Ndiaye, qui évoluait à Sheffield United. L’attaquant (axial) de 23 ans était parvenu à marquer 15 buts et délivrer 12 passes décisives en 52 apparitions, en 2022-2023. Son club évoluait en Championship. Un choix qui n’a pas porté ses fruits. Son bilan cette saison atteint seulement 1 but et 3 passes décisives en 25 rencontres. Très loin des espoirs placés en lui.

Selon les informations obtenues par le Sun, le natif de Rouen garde une belle cote en Premier League. Crystal Palace, propriété d’un certain John Textor, ferait de lui sa priorité pour le mercato estival. La formation londonienne pourrait aligner les 18 millions d’euros fixés par l’OM pour son transfert afin de le faire signer.

500 supporters à l’aéroport lors de son arrivée

L’histoire était magnifique. Le minot, qui n’était pas parvenu à s’imposer au centre de formation, faisait son retour à Marseille. Ndiaye a d’ailleurs été accueilli par des centaines de supporters à l’aéroport. Dans une ambiance de folie. Mais il semble que l’attaquant n’ait pas été en mesure de supporter la pression qui pesait sur ses épaules. Une demi-saison plus tard, sa venue s’apparente à un gros couac. Même si bien sûr, ça n’est pas que de sa faute. Ndiaye a-t-il été recruté pour jouer dans la position où il est le meilleur ?

Ce qui est sûr, c’est que le mercato estival 2024 devrait encore être animé. Car il faudra certainement transférer et remplacer tous les joueurs qui ne sont pas parvenus à s’adapter à un environnement souvent qualifié de difficile. Pour rappel, le contrat d’Iliman Ndiaye court jusqu’en juin 2028. L’OM n’est donc pas décisionnaire sur son départ.

Un article lu 2327 fois