Le marché a fermé ses portes : le bilan des transferts hivernaux

Le mercato s’est terminé jeudi soir. L’OM a été calme dans la dernière ligne droite.

Pablo Longoria, OM © Icon Sport

Pablo Longoria avait prévenu, le club olympien ne se renforcerait qu’à condition de valider des départs. Et donc de faire la place dans la masse salariale. C’est ce qu’il a fait. L’offre XXL d’Al-Ahly lui a permis de financer tout son recrutement.

Le Brésilien a rejoint l’Arabie saoudite dans le cadre d’un prêt avec option d’achat quasi obligatoire de 23 millions d’euros (plus 2 millions de bonus), dont un peu plus de 7 millions seront reversés à l’Atlético Madrid. Une bonne opération financière qui a donné une petite marge de manœuvre au club olympien.

Toujours dans le sens des départs, Vitinha a quant à lui rejoint le Genoa en prêt, avec une option d’achat très hypothétique de 25 millions d’euros. Le club italien a également garanti le transfert définitif de Ruslan Malinovskyi, pour un montant estimé à 7 millions d’euros en Italie (l’OM avait déboursé 10 millions pour le faire venir). Enfin, François-Régis Mughe a été prêté à Dunkerque jusqu’à la fin de la saison, sans OA.

4 arrivées, 1 retour : de nouvelles solutions pour Gattuso

Côté arrivées, le club phocéen a également été actif. Jean Onana, écarté par Besiktas, a été prêté jusqu’à la fin de la saison. Le club marseillais a ensuite financé les transferts d’Ulisses Garcia (ex-Young Boys, 4 millions d’euros), Faris Moumbagna (ex-Bodo/Glimt, 8 millions d’euros) et Quentin Merlin (ex-Nantes, 10 millions d’euros). Trois renforts censés ramener de la concurrence et du talent du côté gauche de la défense, et compenser le départ de Vitinha en attaque.

Enfin, Luis Henrique est revenu de son prêt de Botafogo. Son état d’esprit a plu à Gennaro Gattuso et aux dirigeants, confrontés aux cas périlleux de Jonathan Clauss et Pape Gueye. L’international français paraît en effet s’être économisé par souci de blessure, ces dernières semaines. Avec une sortie contre Monaco qui amène à la suspicion.

Quant au Sénégalais, il n’a pas répondu à la dernière proposition de prolongation. Les dirigeants soupçonnent qu’il se soit déjà engagé dans un autre club, en vue de l’été prochain. Il ne devrait pas beaucoup jouer en seconde partie de saison…

Le terrain parlera. Mais il faudra laisser un petit peu de temps aux nouveaux venus. On le sait, le contexte marseillais peut nécessiter plusieurs semaines d’adaptation. Quant aux automatismes avec les nouveaux arrivants, il faudra aussi un certain temps pour qu’ils se mettent en place.

L’OM se déplace sur le terrain de Lyon, dimanche. Un match à ne pas manquer pour rester dans la course à l’Europe.

Un article lu 5257 fois