Ennjimi pointe l’arbitrage d’OM-Monaco

Invité à réagir aux décisions de Willy Delajod, l’ex-arbitre international a noté plusieurs erreurs de la part de l’homme en noir.

Willy Delajob © Icon Sport

Rapidement mené au score par l’ASM samedi soir au stade Vélodrome, l’OM a évolué en supériorité numérique dès la 10ème minute de jeu suite à l’exclusion de Maripan pour un accrochage sur Vitinha. Un carton rouge jugé « extrêmement sévère » par Saïd Ennjimi, contacté par RMC. « Je vois un contact au niveau du bras puis le Marseillais bute lui-même sur le Monégasque. Quand bien même la faute peut se siffler, un carton jaune suffit. Je n’ai pas le sentiment qu’il y ait annihilation d’une action de but, un Monégasque est sur la même ligne. Le rouge est totalement hors de propos à mon sens. La Var aurait dû dire à l’arbitre de revenir sur sa décision. »

Pour l’ancien arbitre de Ligue 1, c’est davantage Erman Soglo qui n’aurait pas dû terminer la rencontre. « Je pense qu’il faut mettre le rouge. Je trouve que le match était assez haché et engagé. Dans ce contexte, avec déjà un rouge qui faisait débat, il faut arriver à trouver l’équilibre. Il aurait fallu monter la sévérité de l’arbitre et exclure le joueur. Certes il ne veut pas agresser son adversaire, mais il porte quand même son pied sur le genou, c’est extrêmement dangereux. J’aurai mis rouge et, encore une fois, la vidéo doit intervenir.« 

Un article lu 2304 fois