Vitinha liste ses axes de progression

Conscient que des progrès sont encore à faire, Vitinha a identifié et travaille sur ses points faibles.

Vitinha © Icon Sport

Auteur de quatre buts en 19 matchs toutes compétitions confondues (dont 9 titularisations), Vitinha a progressé depuis son arrivée l’hiver dernier, mais le Portugais doit encore s’améliorer, notamment à la finition, pour devenir un titulaire indiscutable à la pointe de l’attaque olympienne.

Face aux médias, il a dévoilé les trois aspects sur lesquels ils avaient encore besoin de passer un pallier : « Moi, tout comme n’importe quel autre joueur ou toute autre personne, je me lève chaque jour en essayant de donner le meilleur de moi-même et de progresser continuellement. Il y a plusieurs aspects à améliorer, que ce soit la finalisation, le positionnement ou la lecture du jeu. Ce sont par exemple trois points sur lesquels je dois travailler pour progresser. À seulement 23 ans, j’ai beaucoup de choses à améliorer, que ce soit sur le plan personnel ou en tant que joueur. Je suis conscient que je dois évoluer à la fois en tant que personne et en tant que joueur. Bien que je sois heureux d’avoir marqué ce but, je suis ici pour travailler et me perfectionner. »

« J’étais un peu triste, en effet »

L’ancien joueur de Braga a reconnu qu’il avait traversé une période délicate il y a peu : « Il n’y a pas toujours eu des moments faciles, parfois les choses ne se passent pas comme on le souhaite. On peut travailler dur parfois et constater que le résultat n’est pas celui escompté, et c’est un moment que j’ai vécu récemment. Le coach s’en est rendu compte. Ce n’est pas toujours simple, donc j’étais un peu triste en effet. Cependant, oui, j’ai traversé une période un peu moins agréable et j’ai dû retrouver cette joie. Heureusement, certaines personnes m’ont aidé à retrouver le bonheur, à être heureux à nouveau, ce qui me permet de contribuer positivement en tant que joueur et en tant qu’être humain. »

Vitinha pourrait de nouveau être aligné aux côtés de Pierre-Emerick Aubameyang dimanche soir au Moustoir.