OM 3-0 Lyon : les Marseillais corrigent les Lyonnais

L’OM accueillait Lyon, en match en retard de la 10e journée de Ligue 1. Les Phocéens se sont facilement imposés (3-0).

Pierre Emerick Aubameyang OM OL © Icon Sport

Après les terribles événements survenus le 29 octobre, les commissions de discipline avaient reporté l’Olympico à ce 6 décembre. Gennaro Gattuso avait préparé une surprise au coup d’envoi. L’Italien a misé sur un changement de système, avec une défense à trois et une association Vitinha-Pierre-Emerick Aubameyang en attaque. La compo de l’OM : Lopez – Murillo, Gigot, Mbemba, Balerdi, Lodi – Veretout, Ounahi, Harit – Aubameyang, Vitinha.

Avant le coup d’envoi, les supporters ont affiché des banderoles pour protester contre les interdictions de déplacement à venir. Sur le terrain, les Phocéens ont rapidement pris le jeu à leur compte. Veretout a pris sa chance d’une demi-volée qui a fini au-dessus des buts de Lopes (7e). Après un quart d’heure de jeu, les Marseillais affichaient 61 % de la possession du ballon. Et plutôt que de prendre un contre, l’OM a ouvert le score par Vitinha, qui a marqué en taclant sur une offrande d’Aubameyang (1-0, 21e). Dans la foulée, Vitinha a enroulé une frappe qui a manqué de peu la lucarne de Lopes (22e).

Les Marseillais ont fait le break par Murillo, sur un nouveau centre d’Aubameyang. Le Panaméen a marqué de la tête (2-0, 25e). Un début de match parfait ! Lyon n’est pas parvenu à réagir. Lopes a sorti une grosse parade sur une reprise de Veretout qui filait au ras du poteau (34e). Les Phocéens ont maintenu leur avance jusqu’à la pause.

L’OM a réussi une belle première mi-temps. Gattuso n’a rien changé.

Aubameyang ajoute un 3e but, puis sort

Au retour du vestiaire, Nuamah a effectué une série de dribble dans la surface marseillaise, mais sans parvenir à faire quelque chose du ballon (47e). Aubameyang a ajouté un troisième but, sur un centre de Vitinha (3-0, 56e). L’OM a laissé davantage le ballon aux Lyonnais, sans pour autant qu’ils parviennent à se créer des occasions. Vitinha a marqué un quatrième but, mais qui a été refusé pour une main de Gigot (67e).

Auteur d’un match exceptionnel, Aubameyang est sorti au profit de Sarr (71e). Puis Clauss a pris la place de Lodi (79e). Et Nadir et Gueye ont remplacé Vitinha et Ounahi. C’était la première entrée de Gueye cette saison (84e). Les Marseillais ont contrôlé, laissant le ballon aux Lyonnais. Nadir a enroulé une frappe qui a fini sur le poteau de Lopes (90e). L’arbitre a laissé 4 minutes de temps additionnel, avant de siffler la fin du match.

Le voilà, le match référence. Ce succès devrait faire beaucoup de bien au moral des Marseillais, qui ont remporté leur plus large victoire face aux Lyonnais depuis le 26 avril 1994. La victoire permet à l’OM de remontée à la 8e position, avec 20 points. La 5e place n’est qu’à 3 points, et la 4e à 6 points. Compte tenu du parcours, on ne va évidemment pas s’enflammer. Le prochain match est programmé contre Lorient, dimanche, en Bretagne. Et ce sera au moins aussi difficile.

Un article lu 1743 fois