OM 2-0 Rennes : l’OM renoue enfin avec la victoire en L1

L’OM accueillait le Stade Rennais, ce dimanche, pour le compte de la 14e journée de Ligue 1. Il s’est imposé 2-0, à dix contre dix.

Azzedine Ounahi, Amine Harit, Iliman Ndiaye OM-Rennes © Icon Sport

Après son succès contre l’Ajax Amsterdam (4-3), l’OM avait rendez-vous avec le Stade Rennais pour le compte de la 14e journée de L1. Un match fondamental, alors que l’équipe de Gennaro Gattuso n’a plus gagné dans la compétition depuis le 8 octobre contre Le Havre (3-0). Le technicien italien a misé sur la compo suivante : La compo de l’OM : Lopez – Clauss, Gigot (c), Mbemba, Lodi – Kondogbia, Ounahi – Sarr, Harit, Ndiaye – Aubameyang.

Les Olympiens sont bien rentrés dans leur match. Pris de vitesse par Ndiaye, Wooh a accroché le pied du Sénégalais dans la surface. Aubameyang a transformé le penalty en prenant Mandanda à contre-pied (1-0, 7e). Les Rennais ont vite réagi par Terrier, dont la tête a trouvé l’extérieur du petit-filet (11e). L’attaquant breton s’est remontré en éliminant Gigot puis en prenant sa chance du gauche à quelques mètres du but. Son ballon est passé au-dessus de la barre (16e). Les Rennais ont continué à dominer, mais sans se créer de vraies autres actions. Gouiri s’est fait secouer à l’épaule par Mbemba dans la surface. L’arbitre ne lui a pas donné le penalty qu’il réclamait (45e).

L’OM est revenu au vestiaire avec un but d’avance sur son adversaire. Les Olympiens ont toutefois subi la domination des hommes de Julien Stéphan durant la première période.

Ounahi double la mise, Wooh puis Ndiaye expulsés

Murillo a pris la place de Clauss, « un peu fatigué » selon le staff olympien après la grosse semaine (46e). Les Marseillais ont tenté de réagir pour moins subir. Aubameyang a hérité d’un bon centre d’Ounahi. Le Gabonais a tenté un contrôle compliqué et n’est pas parvenu à frapper en déséquilibre dans le but ouvert face à lui (54e). Wooh a écopé d’un carton rouge direct suite à un tacle très en retard sur Kondogbia (62e). Ounahi a doublé la mise d’un tir puissant sous la barre, après avoir dribblé plusieurs Rennais (2-0, 65e).

Ndiaye a à son tour pris un carton rouge direct, après une semelle sur Belocian dans la surface bretonne. Un coup dur pour les olympiens (69e). Balerdi et Vitinha ont remplacé Sarr et Aubameyang (70e). Mughe a pris la place de Lodi (76e). Harit a inscrit un but, mais Murillo, qui avait servi le Marocain, a été signalé hors-jeu après recours à la VAR (78e). Kalimuendo a tenté sa chance d’une belle demi-volée, mais son ballon est passé à côté du poteau (80e). Lopez a sorti une tête de Vitinha de dessous la barre, remise involontairement par le Portugais vers son propre but (83e). Harit a cédé sa place à Veretout (87e). Les Phocéens ont conservé leur but inviolé, l’arbitre a sifflé la fin du match sur ce score.

L’OM a enfin mis fin à sa série de matchs sans succès. Trois points qui font beaucoup de bien et qui permettent à l’équipe de Gennaro Gattuso de revenir à la 9e place, avec 17 points obtenus en 13 matchs. La 3e place est à 10 points, donc il ne s’agit pas de s’enflammer. Ce succès devrait faire du bien aux têtes, avec de la confiance. Pour rappel, le prochain match est programmé contre Lyon, mercredi. Et les Phocéens iront à Lorient, dimanche.

Un article lu 1114 fois