Riolo juge normales les critiques contre Aubameyang

Daniel Riolo comprend que Pierre-Emerick Aubameyang ait mal vécu les critiques, ces dernières semaines. Le journaliste espère toutefois que le fait qu’il n’ait pas célébré ses buts était plutôt des formes d’excuses vis-à-vis du public.

Daniel Riolo © Icon Sport

Jeudi soir, Pierre-Emerick Aubameyang a inscrit son premier triplé avec l’OM face à l’Ajax Amsterdam. L’attaquant a paru touché par les critiques dont il avait été la cible les semaines précédentes : « Aubameyang a mal vécu les critiques, c’est normal, c’est un humain il a le droit de le vivre mal. Maintenant, est-ce que les critiques étaient normales ? Oui, le mec arrive dans un club comme Marseille avec une exigence. Il fait l’objet d’un transfert de joueur vedette avec un gros salaire et un gros CV, on attend beaucoup de toi. Tu ne marques pas, tes performances sont mauvaises, que veux-tu que les supporters de l’OM fassent ? Évidemment qu’ils vont te siffler », a commenté Daniel Riolo sur les ondes de RMC Sport.

Le journaliste a fait la comparaison avec Joselu : « Mercredi soir, on a dans le match Real-Naples l’attaquant Joselu qui est un enfant de Madrid qui vit très mal le fait de rater de grosses occasions et de ne pas marquer. Avec beaucoup d’humilité, après le match il explique qu’il n’a pas célébré pour s’excuser face au public, c’est une réaction normale. Il ne fête pas parce qu’il estime qu’il en a beaucoup raté avant. Aubameyang est ému, j’espère qu’il était dans le même cas. Il a été beaucoup critiqué mais c’était normal ! »

Pierre-Emerick Aubameyang a marqué 8 buts et délivré 3 passes décisives en 18 rencontres, toutes compétitions confondues. Le Gabonais parait essentiellement éprouver des difficultés en Ligue 1 (1 but et 3 passes décisives en 12 rencontres).