Accord CVC : Labrune soutenu par les clubs

Le Havre n’a pas obtenu gain de cause dans sa mise en cause de l’accord passé avec le fonds d’investissement CVC. Les autres clubs se sont rangés derrière Vincent Labrune.

Vincent Labrune © Icon Sport

Conclu durant la période pandémique, le deal CVC a rapporté 1,5 millions d’euros aux clubs de Ligue 1 et Ligue 2, en échange de 13,04 % des parts de LFP Média. Convoquée jeudi pour revoter l’accord, mis en cause par le président du Havre Jean-Michel Roussier, l’assemblée générale a revalidé l’opération. Sept résolutions ont été adoptées avec des scores compris entre 96,56 % et 100 %.

« On a vécu une assemblée générale conforme à nos attentes et à la logique, à savoir un monde du football professionnel qui est au soutien total et entier du projet porté par la LFP, avec notre partenaire CVC, en vue de la création de la société commerciale et du développement de notre football. On est particulièrement satisfaits que cette séquence désagréable se termine et que l’on puisse passer dans la sérénité et le calme – du moins on l’espère – à la suite de notre négociation sur les droits audiovisuels, qui est le seul sujet auquel on devrait consacrer l’essentiel de notre énergie », a soufflé Vincent Labrune (propos relayés par L’Equipe).

La plupart des dirigeants présents auraient vanté les mérites de l’accord passé avec CVC. L’OM se contente a priori de la somme qu’il a obtenue, qui paraît pourtant minime au regard du poids qu’il représente en termes d’audiences TV.

Un article lu 1760 fois