Clauss balance tout sur Deschamps et le Mondial

Jonathan Clauss s’est longuement exprimé sur son retour en équipe de France. Le joueur de l’OM a tourné la page des déceptions de la saison passée.

Jonathan Clauss © Icon Sport

Lors d’un entretien accordé à RMC Sport, Jonathan Clauss s’est longuement exprimé sur son retour chez les Bleus. Le défenseur de l’OM a révélé avoir eu une discussion avec Didier Deschamps à son retour : « Il avait des choses à me dire. À la base, moi je n’avais pas forcément de choses à dire. Mais il m’a aussi laissé libre cours à la parole, à mon point de vue, et ça nous a permis à chacun de s’exprimer sur pas mal de choses, et ça a fait du bien de mon côté de pouvoir discuter avec lui », a-t-il confié dans Rothen S’enflamme.

Le Phocéen a admis n’avoir vraiment digéré son absence au Mondial que cet été : « Cet été, j’ai réussi à vraiment switcher par rapport aux déceptions et aussi par rapport à la pression qu’il y a pu avoir lors de cette première année à Marseille. Il fallait faire un travail dessus. J’ai énormément discuté avec quelqu’un pendant deux mois. On a mis pas mal de choses en place. C’est ce qui m’a permis justement d’emmagasiner ces déceptions qui se sont transformées en force à un moment donné. »

« Ce mois de juin m’a permis d’évacuer »

Clauss a précisé ne pas avoir attendu jusqu’à juin pour régler le problème. Mais les vacances lui ont fait du bien : « Je n’ai pas attendu jusqu’à juin, mais le fait d’avoir la tête un peu plus reposée, les vacances, d’autres choses à voir… Ça permet de se vider la tête, de discuter d’autres sujets, d’être moins sous pression du foot de tous les jours. Ce mois de juin m’a permis d’évacuer ce qu’on va appeler les résidus des six derniers mois. »

Il a enfin confirmé qu’il avait changé son état d’esprit en équipe de France : « Si j’étais jusque-là sur la pointe des pieds ? Exactement, avec des étoiles dans les yeux. Là, j’avais envie de mettre les deux pieds dedans, d’être vraiment concentré sur ce qui m’attendait. Et c’est ce que j’ai fait. L’expression (qu’il n’était pas là pour être mignon, NDLR), c’était plutôt dans ce sens », a-t-il conclu sur le sujet.

Jonathan Clauss a conscience que son avenir chez les Bleus sera lié à sa régularité à Marseille : « C’est à moi de continuer d’être bon avec l’OM pour que je puisse prétendre à une place dans les 23 de l’équipe de France et après une place de titulaire. Au-delà de ça, c’était sur l’aspect mental. Lui avait peut-être besoin de réponses sur mon aspect mental et sur ma force de caractère. » Il sait également que Didier Deschamps souhaite le voir travailler sur certains points : « Il m’a dit qu’il aimait bien mon profil, qu’il y avait des choses évidemment à parfaire, à gérer aussi au niveau des efforts parce que je suis avant tout un défenseur. C’est ce que Marcelino me disait, c’est ce que Gattuso me dit aussi aujourd’hui. »

Le natif de Strasbourg était titulaire contre l’Écosse et les Pays-Bas. Il totalise maintenant 8 sélections avec l’équipe de France.

Un article lu 1580 fois