Grégoire conseille à l’OM de réajuster sa politique sportive

Mathieu Grégoire pense que l’OM doit revoir sa stratégie concernant Azzedine Ounahi, sous peine de perdre l’international marocain.

Azzedine Ounahi © Icon Sport

Recruté l’hiver dernier, Azzedine Ounahi n’est pour l’instant pas parvenu à s’imposer dans l’équipe de Marcelino. Mathieu Grégoire y voit une grave erreur : « Plus qu’un problème de joueur ou d’entraîneur, avec Ounahi on touche à un sujet de politique sportive, impliquant les dirigeants comme son entourage. En janvier, l’OM a pris ce jeune joueur pour le faire éclore et bénéficier d’une plus-value sportive et financière si ça tournait bien. Six mois plus tard, il est la principale victime d’un changement de système, dans un 4-4-2 qui n’exploite pas ses qualités premières. Il n’est pas le seul, mais il est le cas le plus symbolique : l’avenir semblait lui appartenir », a posté le journaliste sur le réseau social X.

« Sinon, pas la peine de se poser une énième fois la question ‘pourquoi l’OM vend-il peu cher ?' »

Et d’ajouter : « Aujourd’hui, c’est à lui de gagner du temps de jeu (il a choisi de ne pas se précipiter sur le premier projet moyen venu fin août, ce qui est un signe intéressant) et à l’OM de réajuster sa politique sportive en lui faisant une place autre que : ‘Tu seras le Soler du groupe, un couteau-suisse’. Sinon, pas la peine de se poser une énième fois la question ‘pourquoi l’OM vend-il peu cher ?’ en 2024 ou en 2025, la réponse serait déjà connue… »

Aux dernières nouvelles, Marcelino réfléchissait à un changement de système de jeu pour intégrer le milieu de terrain. On verra dimanche si du changement a vraiment eu lieu.

 

Un article lu 2545 fois