Lyon : Textor prétend qu’Aulas lui a dissimulé la crise financière

A Lyon, le torchon brûle entre John Textor et Jean-Michel Aulas. Le nouveau propriétaire du club rhodanien accuse son prédécesseur de lui avoir caché des éléments avant la conclusion de la vente.

John Textor OL Lyon © Icon Sport

Lors d’un entretien donné à plusieurs médias, dont Le Parisien, John Textor s’est expliqué sur la brouille qui l’oppose à Jean-Michel Aulas, depuis le début de l’été. L’homme d’affaires américain accuse carrément son prédécesseur de lui avoir masqué l’été réel de la situation financière : « Alors que l’objet du mail était intitulé « DNCG : décision positive », un avertissement de la DNCG était noyé dans un flot d’informations. Ce mail ne m’a été envoyé qu’à moi, pas aux avocats ou aux autres parties. Si j’avais su ces restrictions, j’aurais demandé de stopper la négociation. Plutôt que de donner un demi-milliard aux vendeurs, j’aurais baissé ce prix d’achat et j’aurais mis plus d’argent sur les comptes du club », a-t-il lancé.

« Textor s’exposerait à un procès en diffamation »

Textor a ainsi adressé une nouvelle pique à Aulas : « C’est bien l’une des raisons de nos difficultés avec Jean-Michel. Je trouve presque drôle mais en fait tragique qu’il dise qu’il aurait résolu la situation alors qu’il a présidé la détérioration du business et qu’il a caché ces mauvaises nouvelles. »

Jean-Michel Aulas a répondu avec virulence, sur Twitter : « J’imagine que ces propos ne sont pas de John Textor car en les tenant il s’exposerait à un procès en diffamation et de plus risquerait des sanctions catastrophiques pour OL de la DNCG et de la LFP … ! », a posté l’ancien président.

D’un œil extérieur, on peut se demander si John Textor avait-il vraiment besoin de ça pour mesurer le niveau du déséquilibre budgétaire du club pour lequel il a déboursé plusieurs centaines de millions. Comme l’OM, Lyon est en difficulté lorsqu’il ne participe pas à la Ligue des Champions. Son train de vie n’a pas diminué durant les dernières années et sa dernière participation à la C1 remonte à 2019-2020. Les grosses ventes des joueurs constituaient l’arbre qui cache la forêt.

L’OM a longtemps éprouvé des difficultés à se mettre au niveau de son concurrent. Mais le charme parait rompu et la situation actuelle des Lyonnais rappelle plutôt certains des moments les plus sombres de l’histoire phocéenne.

Un article lu 2888 fois