Les adieux et la mise au point de Sanchez

Sur les réseaux sociaux, Alexis Sanchez a fait ses adieux à l’OM. Le Chilien a affirmé avoir toujours voulu rester au sein du club phocéen.

Alexis Sanchez, OM © Icon Sport

Libre de tout contrat depuis le 1er juillet, Alexis Sanchez a choisi de faire son retour à l’Inter Milan. L’attaquant évoluera aux côtés de Lautaro Martinez, sur le front de l’attaque des Nerazzurri. Le Chilien a fait ses adieux à l’OM, sur les réseaux sociaux. Alors qu’il semblait que le joueur ait été flou sur ce qu’il souhaitait, cet été, il affirme au contraire avoir toujours voulu rester.

« Pour ma part j’ai toujours voulu rester à Marseille »

« Pour Marseille et son équipe, je n’ai que des remerciements vis-à-vis de la direction du club, de son équipe médicale, du personnel de la cuisine et de tout le club. Avec mes partenaires, j’ai partagé de très bons moments, a-t-il écrit. Merci de m’avoir soutenu et pardon d’avoir mis la pression à chaque match et à chaque entraînement. Un grand merci à tout le public de Marseille qui m’a toujours soutenu avec chaleur, dans les bons et les moins bons moments. J’ai passé d’excellents moments et j’en garde de très bons souvenirs. Enfin, je voudrais aussi éclaircir certains sujets et dire que pour ma part j’ai toujours voulu rester à Marseille. C’est ce que j’ai toujours souhaité, mais cela ne dépendait pas que de moi, il faut toujours être deux pour se mettre d’accord. Cette fois, la direction technique a fait d’autres choix, mais je les respecte. Un grand merci à Marseille. »

https://www.youtube.com/watch?v=JHR0kwsLdZ4

Il est difficile d’expliquer ce dernier point. Au Chili, certains médias ont attaqué l’agent du joueur, l’accusant d’avoir dissimulé des propositions à son poulain. Chose impossible à vérifier.

Alexis Sanchez a inscrit 18 buts en 44 apparitions sous le maillot phocéen. Le joueur a aussi délivré 3 passes décisives. Les Phocéens retiendront son activité, la finesse de sa technique et son professionnalisme. Le natif de Tocopilla a montré chaque jour l’exemple à l’entraînement, arrivant bien avant les séances d’Igor Tudor, et repartant bien après.

Un article lu 1403 fois