L’OM officialise sa nouvelle recrue !

Joaquin Correa, Inter Milan © Icon Sport

L’OM a annoncé la signature de Joaquin Correa. L’attaquant argentin arrive par le biais d’un prêt avec option d’achat, qui pourrait devenir obligatoire.

Les dirigeants marseillais ont mis le paquet cet été pour renouveler le secteur offensif de l’équipe dirigée par Marcelino. Iliman Ndiaye, Pierre-Emerick Aubameyang et Ismaïla Sarr apportent des solutions intéressantes à l’entraîneur espagnol, qui peut aussi compter sur le renouveau de Vitinha. Pablo Longoria et Javier Ribalta avaient cependant d’autres ambitions.


📺⚽ Sur quelles chaînes sont diffusés les prochains matchs amicaux de l’OM ? Téléchargez l’appli Programme TV Foot sur iPhone ou sur android !


Sur son site internet, l’OM a officialisé la signature de Joaquin Correa, qui a passé sa visite médicale ce vendredi. L’attaquant sera prêté par l’Inter Milan cette saison, avec une option d’achat estimée à 10 millions d’euros. Elle pourrait devenir obligatoire en cas de qualification pour la Ligue des Champions. Si cette qualification n’est pas atteinte, le montant s’élèverait à 13 millions d’euros, et l’option ne serait alors pas obligatoire.

19 sélections avec l’Albiceleste

Formé à l’Estudiantes (63 matchs, 6 buts et 5 passes décisives), Joaquin Correa a rejoint l’Europe en signant à la Sampdoria (31 matchs, 3 buts et 1 passe décisive). Par la suite, il a rejoint le FC Séville (73 matchs, 15 buts et 10 passes décisives), la Lazio de Rome (117 matchs, 30 buts et 18 passes décisives) et l’Inter Milan (77 matchs, 10 buts et 5 passes décisives). L’attaquant compte également 19 sélections avec l’Argentine (la dernière en novembre 2022), pour 4 buts.

Le natif de Juan Bautista Alberdi, âgé de 29 ans, évolue principalement en tant que milieu offensif axial, mais il peut aussi jouer en tant que deuxième attaquant. Il se sent particulièrement à l’aise sur le côté gauche. On peut supposer que Marcelino a donné son aval concernant son profil, qui semble compatible avec son système de jeu.

Bloqué par des pointures telles qu’Edin Dzeko, Romelu Lukaku ou Lautaro Martinez ces dernières années, le joueur arrive avec un état d’esprit revanchard.

Un article lu 5021 fois