L’OM est 2e, mais déjà en crise ? Yoann Riou le pense

Pablo Longoria OM © Icon Sport

Yoann Riou considère que l’OM est en crise après son élimination face au Panathinaïkos et son nul rapporté de Metz (2-2).

Comme mardi contre le Panathinaïkos, l’OM n’a pas su concrétiser sa domination face à Metz vendredi soir. Les Phocéens ont bénéficié de nombreuses occasions de faire le break, sans parvenir pour autant à se montrer tueurs. Certains consultants y voient le signe que le club marseillais est en crise. Ou peut-être le souhaitent-ils simplement.

« Si là ce n’est pas la crise à l’Olympique de Marseille »

Sur la chaîne L’Équipe, Yoann Riou a commenté la situation de l’OM, qu’il pense a priori très inquiétante : « Il y a déjà eu l’élimination catastrophique contre le Panathinaïkos au 3e tour préliminaire de C1, en étant lamentable en Grèce et 50 000 occasions au retour sans les mettre. Là, tu es contre Metz, tu mènes 1 à 0 et tu te retrouves à 11 contre 10 et tu prends deux buts contre une équipe qui n’est ni le Brésil ni l’Argentine. Alors oui, l’OM a des occasions, oui, c’est plaisant, mais ça manque d’efficacité, ça manque de méchanceté, de grinta, de puissance. C’est joli et mignon, mais si là ce n’est pas la crise à l’Olympique de Marseille, je ne vois pas ce qu’il faudrait », a-t-il déclaré à l’antenne.

Yoann Riou a certainement noté qu’au classement, l’OM comptait encore 2 points d’avance sur le PSG et 4 points d’avance sur Lyon. L’arrivée de Marcelino, conjuguée au renouvellement de l’animation offensive, laisse entendre que le potentiel de l’équipe mettra plusieurs semaines à être atteint. Le collectif doit se faire, les préceptes de l’entraîneur doivent être intégrés…

L’OM en crise, ça fait de l’audimat. L’OM en crise, ça fait réagir. Souhaitons que les Olympiens ne manquent rien de tout cela. Ils disposent en tout cas d’une vraie semaine pour travailler, après une série de matchs tous les trois jours.

Un article lu 3095 fois