Mercato : Harit souhaitait rester au contact des Marseillais

Amine Harit est de retour sur pied suite à sa sévère blessure au genou. Huit mois après, le dynamique milieu offensif reprend les entraînements avec ses coéquipiers de l’OM.

Amine Harit, OM, Olympique de Marseille © Icon Sport

Le souvenir est encore vif, c’était le 13 novembre. Face à Monaco, Amine Harit a subi la dure pression d’Axel Disasi sur son genou, qui a alors cédé. Contraint de rester sur la touche durant la Coupe du monde, le Marocain a néanmoins accompagné sa sélection au Qatar. Le talentueux joueur originaire de Pontoise n’a pas pu participer à la seconde partie de saison, mais il est resté engagé auprès de l’équipe olympienne durant ces derniers mois.

« Amine ne demandait qu’à être au milieu de ses camarades »

Un proche du joueur l’a expliqué à L’Equipe : « Certains joueurs indisponibles pour une longue durée préfèrent bosser loin de leur équipe, voir les autres épanouis peut faire souffrir moralement. Mais Amine, lui, ne demandait qu’à être au milieu de ses camarades, se faire brancher par Alexis Sanchez à la salle, par exemple, cela le boostait. »

Le journal révèle aussi qu’Amine Harit a suivi un programme de rééducation intensif durant deux semaines à Clairefontaine, fin mai. Les résultats des examens effectués à cette occasion étaient plus que prometteurs. A la fin du printemps et en début de mois, le joueur a participé à plusieurs séances adaptées. Aujourd’hui, il s’investit pleinement aux entraînements avec les Olympiens.

La question se pose maintenant de savoir comment Marcelino orchestrera son secteur offensif. Harit pourrait être positionné sur une aile ou au centre. Pour rappel, l’OM a levé l’option d’achat de 5 millions d’euros pour obtenir ses services définitifs, après deux ans de prêt par Schalke 04.

A ce jour, Amine Harit a joué 50 matchs sous le maillot phocéen, avec un total de 6 buts et 7 passes décisives. L’international marocain (16 sélections) aura certainement à cœur de travailler pour retrouver rapidement le niveau qu’il avait avant sa blessure, ces prochaines semaines. Ses dribbles et accélérations devraient bientôt redonner des sueurs froides aux défenseurs de Ligue 1.

Un article lu 3348 fois