Vente OM : la CMA CGM répond de manière catégorique

La CMA CGM a de nouveau réagi face aux rumeurs concernant un éventuel rachat de l’OM. La compagnie maritime ne souhaite pas s’aventurer au-delà d’un partenariat de sponsoring avec le club phocéen.

Frank McCourt © Icon Sport

Tanya Saadé Zeenny, Directrice générale déléguée de CMA CGM, a expliqué à La Provence les raisons pour lesquelles la compagnie s’est engagée en tant que partenaire de l’OM. « Quand l’OM s’est mis à la recherche d’un nouveau sponsor, il était logique et naturel que ce soit CMA CGM. Nous avons des points en commun : Marseille et le sport. Nous sommes très attachés et très implantés dans le territoire, et nous partageons les mêmes valeurs autour du sport : l’agilité, l’audace, l’esprit d’équipe, le dépassement de soi. Quand on aime Marseille, on aime l’OM. CMA CGM est le premier sponsor made in Marseille. Ce partenariat est la rencontre de deux grandes institutions de la ville, deux grands symboles. Ça fait sens », a-t-elle déclaré.

« Je vais vous répondre en trois lettres : N-O-N »

La dirigeante reconnaît que la nouvelle a été accueillie avec enthousiasme par les employés. « Ces six lettres sur le maillot sont une immense fierté pour nos 155 000 collaborateurs, on va tous vibrer pour les matches de l’OM. Ce partenariat nous donne de la visibilité, de la notoriété, mais ce n’est pas ce que l’on recherche. On cherche juste à avoir un impact positif sur le territoire. Cet accord va au-delà d’un sponsoring », a-t-elle ajouté.

Tanya Saadé Zeenny a également abordé la rumeur persistante concernant la vente de l’OM. La directrice générale a été on ne peut plus claire : « Je vais vous répondre en trois lettres : N-O-N. Notre engagement se limitera au sponsoring. »

Selon les informations de Footmarseille.com, la CMA CGM est pleinement consciente qu’elle devra régulièrement démentir toute intention d’acquisition de l’institution olympienne, dans les mois à venir. Rappelons que le contrat de sponsoring s’étend sur deux ans.

Un article lu 2871 fois