La venue de Marcelino favorise la piste Kondogbia ?

L’arrivée de Marcelino pourrait favoriser la signature de Geoffrey Kondogbia. Le nouvel entraîneur de l’OM a connu le milieu de terrain lors de ses deux années passées à Valence.

Geoffrey Kondogbia joueur de l'Atlético Madrid

L’OM a trouvé son nouvel entraîneur. Marcelino devrait signer un contrat portant sur deux ans dans les prochains jours. Le technicien espagnol arrive avec la réputation d’un technicien minutieux, soucieux des détails et de la préparation de ses joueurs. Sa venue à Marseille constitue sa première expérience hors Liga. Mais les dirigeants olympiens pourraient faire en sorte qu’il retrouve certains de ses anciens joueurs.

Pas dans les petits papiers de Simeone

Il y a quelques jours, le compte Twitter Minute OM a révélé que les décideurs phocéens avaient noté le nom de Geoffrey Kondogbia sur leurs tablettes. Les Marseillais apprécieraient le profil du joueur de l’Atlético Madrid, qui n’a que peu joué cette saison. Diego Simeone ne l’a aligné que 27 fois dans son équipe, dont 13 fois comme titulaire. À un an du terme de son contrat, le natif de Nemours est susceptible de quitter les Colchoneros.

Or, comme le fait remarquer L’Équipe dans son édition du jour, Marcelino a dirigé Geoffrey Kondogbia à Valence entre 2017 et 2019. Ça s’était plutôt bien passé pour les Ches, qui avaient terminé deux fois consécutivement à la 4e place, synonyme de Ligue des Champions. L’international centrafricain (10 sélections) avait connu plusieurs pépins physiques qui l’avaient empêché de disputer l’intégralité des matchs. Mais il s’était globalement imposé comme l’un des cadres de l’équipe du technicien espagnol.

Kondogbia pourrait-il bientôt renforcer l’entrejeu olympien ? Il est trop tôt pour le dire. Marcelino planche depuis plusieurs jours sur l’effectif phocéen et devrait dresser la liste des priorités en collaboration avec Pablo Longoria, Javier Ribalta et David Friio. On peut supposer que le remaniement du milieu de terrain sera lié à un départ. Et en particulier celui de Mattéo Guendouzi, qui a connu une saison 2022-2023 décevante.

Un article lu 2704 fois