Deschamps pas tendre avec l’arbitre Lahoz

Ce lundi, la France s’est imposée contre la Grèce sur le score de 1-0. Le match a été marqué par un arbitrage très particulier d’Antonio Mateu Lahoz (46 ans).

Didier Deschamps

En première mi-temps, la France aurait notamment pu avoir quatre penalties, puis a finalement bénéficié d’un tir au but en seconde période, quand Antoine Griezmann a reçu un violent coup de pied en pleine figure (ce qui n’a valu qu’un jaune à l’auteur du geste). Pour son dernier match en carrière, l’officiel espagnol a également laissé 14 minutes de temps additionnel. Didier Deschamps a critiqué l’ensemble de son oeuvre ce lundi, au micro de TF1 : « Un arbitrage aléatoire ? Vous êtes gentil avec aléatoire. C’était le dernier match de Monsieur Lahoz. J’ai comme l’impression que le VAR n’a pas voulu le déjuger (rires), j’ai vu des penalties sifflés pour moins que ça ».

Le sélectionneur des Bleus en a rajouté une couche sur La Chaîne L’Équipe : « C’est un seigneur. Les personnes qui étaient au VAR n’ont pas voulu le déjuger je crois, comme c’était son dernier match. J’ai revu les images et… quand même (il souffle) ! Ça n’a pas d’impact sur le résultat, mais ça aurait pu donner un résultat différent. Mais beaucoup de respect pour Monsieur Lahoz ».

Concernant le match, Didier Deschamps a confié que la France aurait pu « être plus efficace », tout en saluant le fait ne pas avoir encaissé de but sur les deux matchs (Gibraltar, Grèce).

Un article lu 1873 fois