Un match arrangé entre Lyon et Montpellier ? Bouchet pas étonné

Christophe Bouchet s’est exprimé sur les déclarations de Gérard Collomb au sujet d’un match possiblement arrangé entre Lyon et Montpellier. L’ancien président de l’OM ne serait pas étonné.

Bouchet et Labrune

Questionné par La Provence, Christophe Bouchet a commenté l’idée que Jean-Michel Aulas ait pu s’arranger avec Louis Nicollin pour que leurs équipes fassent match nul en 2003 : « À l’époque, il y a une complicité extrêmement forte entre Montpellier et Lyon. Loulou Nicollin est Lyonnais d’origine. Et il ne manquait jamais une occasion de le rappeler. Historiquement, ces deux dernières journées sont extrêmement sensibles au vu des enjeux considérables pour tout le monde. L’OM le sait bien, puisque j’ai en tête le titre qui avait échappé au club lors d’un final un tout petit peu étonnant avec le PSG et Bordeaux (en 1999, NDLR) », a déclaré l’ancien président olympien.

« L’information ne m’étonne pas particulièrement »

L’ancien maire de Tours a souligné l’enjeu que revêtait le match : « Il y a de l’enjeu pour les trois premières places et pour les relégations, qui sont des punitions, non pas définitives, mais qui peuvent s’avérer un cauchemar terrible. On sait que ce sont des matchs qui sont à haute sensibilité. Malheureusement, l’information ne m’étonne pas particulièrement. Je ne tombe pas de la chaise. La communauté du football sait qu’il y a régulièrement une solidarité des clubs de Ligue 1 pour ne pas qu’il y en ait qui tombent en Ligue 2, parce que c’est synonyme de l’enfer », a-t-il poursuivi.

De nombreuses rumeurs ont accompagné les titres des Lyonnais, au début des années 2000. Elles n’ont pour l’instant pas été démontrées.

Un article lu 2086 fois