Ben Seghir : « Payet, Kamara et Harit, ils étaient au-dessus »

Prêté à Valenciennes lors du mercato hivernal, Salim Ben Seghir s’est prêté au jeu des questions/réponses pour le site officiel de la Ligue 2.

Salim Ben Seghir

Après un prêt de six mois du côté de Valenciennes, Salim Ben Seghir va faire son retour à l’OM cet été. Sur les terrains de Ligue 2, le natif de Saint-Tropez a gagné du temps de jeu puisqu’il a disputé 18 rencontres (dont quatre comme titulaire) pour une passe décisive.

S’il n’est évidemment pas sûr de rester à Marseille durant l’intersaison, l’ancien de l’OGC Nice espère sans doute fouler une nouvelle fois la pelouse du Stade Vélodrome : « La meilleure ambiance que j’ai connue ? Sans hésitation, celle de l’Orange Vélodrome ! Le dernier match de la saison 2021/2022, lorsqu’on a reçu Strasbourg pour se qualifier pour la Ligue des champions (4-0), je n’avais jamais vécu ça… J’ai vibré comme jamais ! Mon premier match, c’était un OM-Nice au Stade Vélodrome, un sacré clin d’oeil, non ? Je devais avoir 7-8 ans et je ne me souviens plus du tout du match, mais l’ambiance m’avait marqué ! »

Lorsqu’il évoluait à l’OM, Ben Seghir avait été particulièrement marqué par trois joueurs de l’effectif : « A l’entraînement, c’était Dimitri Payet et Boubacar Kamara. Amine Harit aussi. Quand je suis arrivé à l’OM, il y a deux ans, j’ai tout de suite vu qu’ils étaient au-dessus.« 

Un article lu 1316 fois