Vente OM : Riolo en remet une couche

Daniel Riolo lie les ambitions de l’OM à une future vente. Le consultant ne pense pas que Frank McCourt soit capable de faire franchir un cap au club phocéen.

Daniel Riolo

Alimentée par quelques investigateurs douteux, la vente de l’OM est devenue un serpent de mer sur le fil de l’actualité olympienne. Mais aucun investisseur sérieux ne paraît avoir vraiment pris position pour convaincre Frank McCourt de lui céder le club. Daniel Riolo s’est exprimé sur le sujet, mercredi soir, dans l’After Foot.

« Quel est l’intérêt pour McCourt d’être à Marseille ? »

Au micro de RMC Sport, le journaliste a lié les ambitions du club olympien au changement de propriétaire : « L’OM grandira quand le club sera vendu. De toute façon, McCourt n’est pas contre la vente. McCourt n’a aucun intérêt à garder le club. Il n’a aucun intérêt à être là, aujourd’hui. Donc le mec qui arrivera et mettra l’argent sur la table, il lui vendra. Le seul truc qui pourra le faire reculer, c’est le ‘ce n’est pas assez’. Donc l’autre, soit il pourra mettre un peu plus, soit il ne pourra pas mettre assez. Et McCourt évaluera. Quel est l’intérêt pour McCourt d’être à Marseille ? Aucun, zéro, rien… Donc le mec qui viendra et aura l’oseille, il prendra. Si ce mec-là à l’oseille et investi encore plus, l’OM pourra avoir d’autres ambitions. Aujourd’hui, l’OM a les ambitions que McCourt lui donne, c’est-à-dire qu’il ne remet plus d’argent et que Longoria doit bricoler », a-t-il lancé.

Il est difficile d’évaluer les investissements de Frank McCourt. Ils sont certainement compris dans une fourchette de 300 à 400 millions d’euros. Ce qui est sûr, c’est qu’avec l’Américain, l’OM n’est pas parvenu à gommer son déficit structurel. Un déséquilibre que le fair-play financier et la DNCG continuent de surveiller de près. À ce sujet, 2022-2023 pourrait être déterminant pour la suite, Pablo Longoria ayant eu pour objectif de présenter un budget équilibré, en juin prochain.

Un article lu 2203 fois