Samba revient sur ses erreurs à l’OM

En marge de sa première convocation chez les Bleus, Brice Samba est revenu sur son parcours, et notamment sur son passage à l’OM, dans un entretien accordé à L’Équipe.

Brice Samba

Déjà performant sous les couleurs de Nottingham Forrest, Brice Samba a pris une autre dimension depuis son arrivée à Lens. Des prestations qui lui ont permis d’être convoqué par Didier Deschamps pour le rassemblement des Bleus, aux côtés de Mike Maignan et Alphonse Areola.

Dans l’Équipe, l’ancien portier de l’OM est revenu sur son parcours à l’OM, lui qui a appris le métier en tant que doublure de Steve Mandanda : « Je n’avais rien fait dans le foot et, quand l’OM vient te chercher et te dit que tu seras la doublure de Steve Mandanda… C’était un rêve. Je ne me suis pas rendu compte à ce moment-là de la chance que j’avais d’être à l’OM. Cette pression-là m’a beaucoup servi. Pour rien au monde, je ne changerais quelque chose à ma carrière et à mon passage à l’OM. C’est ce qui m’a permis d’être ce que je suis aujourd’hui. »

« J’ai fait mes erreurs là-bas »

Il n’a d’ailleurs pas hésité à reconnaître certaines erreurs de jeunesse qu’il a pu commettre en début de carrière : « Les gens doivent se rendre compte de la manière dont on vit et du contexte que je vis : pendant dix ans, au centre, tu es assisté, tu arrives et là, à 18, 19 ans, tu découvres tout : comment te faire la cuisine tout seul, faire ton ménage. Tu gagnes beaucoup d’argent. Tu te découvres. À 18 ans, on te lâche dans la nature et tu te découvres. Ce n’est pas donné à tout le monde de rester focus. J’ai fait mes erreurs là-bas. Je n’étais pas prêt, tout simplement. Le tout, c’est de rebondir. Quand je sors de l’OM, quand je regarde à droite, à gauche, je vois qu’il n’y a plus grand monde… Je me dis : ah ouais, coco, faut que tu bosses. Dans ces moments-là, il ne faut pas craindre une chose : repartir de plus bas. Il ne faut pas mettre de l’ego. »

Un article lu 2209 fois