Olmeta est nostalgique des anciens Clasicos

Portier de l’OM au début des années 90, Pascal Olmeta a connu certains des Classiques les plus chauds de l’histoire face au PSG. Il estime qu’ils n’ont aujourd’hui plus la même saveur avec une rivalité moins forte qu’à l’époque.

Pascal Olmeta

Interrogé par Le Parisien, Pascal Olmeta a d’abord avoué qu’il avait été approché par le PSG lorsqu’il était à Toulon : ‘J’ai été approché par le PSG et mon ami le président Francis Borelli. Je l’avais eu plusieurs fois au téléphone et on s’était rencontré à Paris. Mais Rolland Courbis et Delio Onnis m’avaient dit : ‘Pascal, ce que Paris te donne, on te le donne.’ J’aurais pu porter le maillot du PSG. Ça n’aurait pas été mon club de coeur, mais tu ne peux pas cracher sur des couleurs et tu dois avoir le respect de ce que les gens font. »

Finalement, le natif de Bastia rejoint l’OM en provenance du RC Paris en 1990. Jusqu’à 1993, il gardera les cages olympiennes et vivra des Classiques qu’il juge plus chauds que ceux de maintenant : « On a perdu ce truc de l’époque où tout se passait dans le couloir. Aujourd’hui, bon, ils sont tellement contents de se rencontrer les uns les autres qu’ils se font la bise. Avant ce n’était pas possible. Moi, si j’en voyais un faire la bise à un adversaire… Oh putain ! Je lui disais de tout ! À la fin, on peut s’embrasser, si on a gagné !« 

Un article lu 1391 fois