Exclu FM, Courbis : « Si tu as Saliba, Peres et Kamara cette année, tu joues le titre »

Troisième et dernière partie de notre entretien exclusif avec Rolland Courbis. L’ancien coach de l’OM se livre sur l’équipe actuelle et le mercato, le travail de Pablo Longoria et les performances d’Igor Tudor.

Rolland Courbis

Footmarseille : Depuis son arrivée à l’OM, Pablo Longoria a réussi à structurer le club, à lui donner une certaine stabilité. Comment jugez-vous son travail ?

Rolland Courbis : Il fait un excellent travail. Nous nous apprécions beaucoup. Je me suis permis, en étant plus âgé que lui, de lui dire de faire attention de ne pas en faire trop. Il ne pouvait pas être président, directeur sportif, recruteur. Aussi intelligent et costaud qu’il soit, il a eu raison de prendre un peu de recul. Il en était conscient, je ne lui ai évidemment rien appris. Il avait déjà compris qu’il était dans un endroit que j’appelle « l’asile sympathique ». Malgré tout, il aurait dû rester directeur sportif selon moi, bien qu’il fasse du bon boulot à ce poste. Le président, dans mon esprit, c’est un homme que l’on voit moins, un bras droit de l’actionnaire.

FM : Le voyez-vous rester sur le long terme ?

RC : Oui. S’il n’en fait pas trop, oui. Et puis même d’un point de vue personnel, je pense qu’il trouvera difficilement mieux que l’OM au niveau des conditions de travail. Il a la sympathie de tout le monde et n’a pas la responsabilité des résultats, ou du moins indirectement, pas comme peut l’avoir un entraîneur.

FM : Parlons de l’entraîneur en place justement, Igor Tudor. Avec 42 points au compteur, l’OM vient de réaliser une excellente première moitié de saison. Ce Marseille n’est-il pas l’un des meilleurs depuis de longues années ?

RC : Avec un match tous les huit jours oui.

FM : Vous étiez, en effet, plus critique lorsque l’OM était encore en course en Ligue des Champions, mais il fallait bien laisser le temps à Tudor de mettre en place ses principes de jeu, non ?

RC : Ce que je veux dire, c’est que si l’OM continuait de jouer tous les trois jours, il n’aurait pas les mêmes résultats. On l’a vu contre Ajaccio, trois jours après le match du Sporting, les Olympiens se sont inclinés à domicile. Et cette rencontre, avec tout le respect que j’ai pour Ajaccio, c’est l’OM qui la perd, pas Ajaccio qui la gagne. Ce n’est pas une attaque contre Tudor, je préfère largement l’OM de cette année que celui de la saison dernière avec l’énergumène qui a fait perdre 25 points à domicile à l’équipe. Cependant, je pense que le fait de jouer tous les trois jours ne permet pas d’avoir les meilleurs résultats possibles. Il y a des compositions différentes à faire, des mises au repos, etc. Pour l’OM, il y a la déception d’avoir été éliminé de la Ligue des Champions, mais avoir raté la qualification en C3 augmente les chances de terminer sur le podium. L’entraîneur en lui-même, je le trouve très intéressant, clair dans ses idées, modeste, mais pas faux modeste. Je le répète encore une fois, avec un match par semaine, l’OM est presque injouable désormais.

FM : Nous sommes en période de mercato, un exercice que le club réussit plutôt bien sous la houlette de Pablo Longoria. Selon vous, dans quel secteur l’OM doit-il se renforcer ?

RC : Malinovskyi est arrivé pour renforcer le secteur offensif, mais je pense qu’il est important de recruter un n°9. Je crois que c’est ce sur quoi travaille Pablo Longoria actuellement. Alexis Sanchez peut jouer n°9, mais ça ressemble plus à un dépannage qu’autre chose. C’est avec Milik que j’aurais aimé le voir associer. Ajouté à ça, je pense qu’il faut recruter derrière. Bailly, il est solide, mais il y a trop de points d’interrogation sur sa fragilité et Balerdi est plutôt intéressant, mais il est indispensable qu’il fasse encore quelques progrès. Actuellement, l’Argentin est moins bon que Saliba évidemment, mais aussi que Luan Peres.

FM : Finalement, vous regrettez pas mal de joueurs de la saison dernière ?

RC : Oui, j’estime que cette année, si tu as Saliba, Peres et Kamara, tu joues le titre. Avec l’effectif actuel, si tu n’as pas de blessés, tu peux faire cinq changements sans faire baisser le niveau de l’équipe pratiquement. Malgré tout, avec ces trois joueurs, plus Milik que j’aurais associé à Sanchez, je pense que ça comble une bonne partie des manques que le club rencontrent cette année.

FM : Comment voyez-vous la deuxième partie de saison pour l’OM ?

RC : La deuxième place est accessible, j’y crois et puis il faudra aussi voir les performances du Paris Saint-Germain avec un OM-PSG qui se profile. Si les Parisiens continuent leur parcours en Ligue des Champions, qui sait comment cela va se passer en Ligue 1. Tout le monde pense qu’ils vont se faire sortir par le Bayern, je n’en suis pas persuadé du tout. Je pense que le vainqueur de ce PSG-Bayern va aller au bout. Avec l’effectif qu’ils ont actuellement, je pense qu’ils pourraient y laisser des plumes pour le championnat. Mais pour eux non plus, le mercato n’est pas terminé.

FM : Il est temps de se mouiller et de nous donner votre pronostic sur le Top 5 de la Ligue 1.

RC : 1. PSG, 2.OM, 3. Lens, 4. Monaco, 5. Rennes. Celui des cinq qui, pour moi, peut faire un parcours surprenant, c’est Monaco.

La première partie de l’entretien est à retrouver ici.

La deuxième partie de l’entretien est à retrouver ici.

Un article lu 3767 fois