Anigo se défend sur le transfert Gignac

Pointé du doigt par la presse suite aux écoutes et aux prétendues malversations qui ont entaché certains transferts, José Anigo s’est défendu dans les colonnes du journal So Foot sur le transfert onéreux d’André-Pierre Gignac que certains lui imputent. Le directeur sportif donne une toute autre version qui correspond à ce qu’il a toujours déclaré. […]

Pointé du doigt par la presse suite aux écoutes et aux prétendues malversations qui ont entaché certains transferts, José Anigo s’est défendu dans les colonnes du journal So Foot sur le transfert onéreux d’André-Pierre Gignac que certains lui imputent. Le directeur sportif donne une toute autre version qui correspond à ce qu’il a toujours déclaré. « Moi, j’avais bossé sur le dossier Gameiro, et quand le dossier Gameiro n’a pas été validé par l’entraîneur de l’époque, qui était Didier Deschamps, ils sont passés à Gignac. Donc, je ne m’en suis pas occupé. Ni des discussions avec le joueur, ni des discussions avec l’agent, ni du contrat » a expliqué Anigo.

Payé 16 millions d’euros alors qu’il sortait d’une saison difficile et surtout un salaire énorme de 300 000 euros par mois, Gignac n’est pas ce qu’on appelle une bonne affaire en terme financier. Mais cette saison, le Martégal est à son meilleur niveau donc pourquoi encore l’accabler avec ces histoires ?

Un article lu 7113 fois