Le cri de guerre de Gerets

Alors que son équipe a maintes fois eu l’occasion de se rapprocher de la place de leader pour mettre la pression sur le FC Lyon qui n’a jamais réellement été bousculé depuis plusieurs années en Ligue 1, Eric Gerets a montré son immense satisfaction de prendre ces trois points face à une belle équipe de […]

Alors que son équipe a maintes fois eu l’occasion de se rapprocher de la place de leader pour mettre la pression sur le FC Lyon qui n’a jamais réellement été bousculé depuis plusieurs années en Ligue 1, Eric Gerets a montré son immense satisfaction de prendre ces trois points face à une belle équipe de Grenoble.

« Au coup de sifflet final, j’ai crié tellement fort que selon moi, au centre de Fuveau, des gens ont été effrayés. C’est vraiment bien pour nous que Lyon ait été tenu en échec. On a envie de gagner quelque chose cette saison. »

Pour les non-provençaux, Fuveau est un petit village à une quinzaine de kilomètres de Marseille qui se trouve entre La Valentine (très proche de la Commanderie) et de Rousset. Décidément le coach belge a vraiment l’esprit marseillais !

Un article lu 9759 fois