Ben Arfa n’est pas rancunier

Le milieu offensif de l’Olympique de Marseille, Hatem Ben Arfa, est revenu pour Eurosport, sur les événements de la rencontre amicale, France-Tunisie. En effet, l’international français a été sifflé durant l’intégralité de la soirée, par une partie des spectateurs tunisiens. Et pourtant, le joueur avoue ne pas en vouloir aux supporters de son pays natal, […]

Le milieu offensif de l’Olympique de Marseille, Hatem Ben Arfa, est revenu pour Eurosport, sur les événements de la rencontre amicale, France-Tunisie. En effet, l’international français a été sifflé durant l’intégralité de la soirée, par une partie des spectateurs tunisiens. Et pourtant, le joueur avoue ne pas en vouloir aux supporters de son pays natal, le plus important pour lui étant « le spectacle ». Il confie même être fier d’avoir pu être parrain du match entre les deux fédérations.
« On s’attendait tous à ça. On l’avait vu contre le Maroc et l’Algérie, on va dire que c’est devenu une habitude même si je ne sais pas s’ils le pensent vraiment. Mais je ne leur en veux pas vraiment. C’est un peu dommage mais ce n’est pas grave. Je connais l’être humain, il fait parfois des erreurs. Ils ont besoin d’exister, il y avait plus de Tunisiens que de Français, il faut les comprendre. C’est sûr que c’est bête mais du moment qu’il y avait du spectacle et que tout le monde s’est fait plaisir, ce n’est pas le plus important ? C’était un match important pour la communauté tunisienne et française pour qu’elles se rassemblent. Pour moi, c’était une fierté ».

Un article lu 3167 fois