Riolo dénonce l’image qu’on a voulu donner de Sampaoli

Daniel Riolo juge le succès obtenu par l’OM mérité, contre Nice. Il estime que les critiques ont été sévères vis-à-vis de Jorge Sampaoli, dont l’équipe pratique un football offensif. Il a a contrario tacle Christophe Galtier pour le jeu prôné à l’OGCN.

Christophe Galtier Jorge Sampaoli

Au micro de RMC Sport, le journaliste a livré son analyse du succès obtenu par Marseille face aux Aiglons. Il pense que l’équipe olympienne a été récompensée : « Ce qui est intéressant c’est d’abord battre un rival, puis en plus d’enchaîner une deuxième victoire en championnat. Ça les fait rentrer dans une très bonne dynamique, parce que justement ces dernières semaines ça s’était un peu moins bien passé. Il avait commencé à y avoir des doutes dans le groupe, autour du groupe, autour de l’entraîneur… Je trouve que Longoria a encore une fois été très habile. C’est vraiment un bon président. D’abord en recevant les supporters, en confortant Sampaoli… Sampaoli, mine de rien, on l’a dit obtus, fermé. On a été très impatient avec lui. On a beaucoup parlé de Milik, ben Milik il est là, il marque… Je trouve que Sampaoli s’adapte beaucoup plus qu’on voulait bien le dire, ou que l’image qu’on a voulu donner de lui. Ce n’est pas borné et il a trouvé des solutions pour relancer son équipe. Parce qu’en plus quand elle était en panne, franchement dans le déroulé des matchs, OK il y en a eu un ou deux qui n’étaient vraiment pas bons, mais souvent malgré tout les idées de jeu sont positives. Il y a l’envie de gagner, il y a l’envie de jouer haut, souvent je notais un manque de réussite, des problèmes d’efficacité offensive, mais dans le jeu l’OM a rarement dérogé à sa ligne depuis le début de la saison. Ce me paraît logique qu’il soit récompensé. Si tant est qu’on doit être récompensé quand on pratique un football offensif, ce que moi j’espère toujours en tout cas. Donc je suis content qu’il soit récompensé ce soir. En plus sur la première période, comme c’est un petit peu mon football qui joue contre le football que je n’aime pas trop, j’étais presque satisfait. Mais quand j’ai vu Nice jouer en seconde mi-temps, franchement Nice m’a plu. Je regrette, Nice doit vraiment jouer autrement. Ils ne peuvent pas se contenter de venir au Vélodrome et de dire « OK c’est bon vous prenez le ballon ». A un moment, ils tournaient à 75 % de possession l’OM. Oh, les gars, franchement il y a de bons joueurs à Nice, jouez un peu ! » a-t-il lâché.

L’OM a paru bénéficier d’un traitement spécial, ces dernières semaines, avec la bénédiction de quelques consultants du coin tels qu’Eric Di Meco ou Alexandre Jacquin. Il serait maintenant intéressant qu’ils analysent le football proposé par les Aiglons avec le même niveau critique, sur les derniers matchs.

Un article lu 4201 fois