Bielsa endosse la responsabilité de la défaite

Le premier gros échec de l’ère Marcelo Bielsa est survenu, hier soir à Grenoble. Les Phocéens, apparemment pas encore revenus de leurs vacances, se sont inclinés face au GF38, qui évolue en CFA.

Après la rencontre, comme à son habitude, Marcelo Bielsa ne s’est pas caché derrière des excuses : « Ce n’est pas un match à analyser. La défaite est injustifiable. N’importe quelle explication ne nous empêchera pas d’être responsable. Cela n’a aucun sens de revoir le match. Le mérite est une des parties du jeu. Il n’y a aucune manière d’expliquer une défaite comme celle-ci. » Le coach argentin endosse la responsabilité de la défaite : « Les reproches sont pour moi à cause de la manière dont nous avons joué. Les différences entre les deux équipes étaient très grandes. Je dirigeais l’équipe qui avait tous les avantages pour s’imposer. Le fait de ne pas avoir gagné me donne plus de responsabilité qu’à mes joueurs. » Il a notamment expliqué le remplacement d’André-Pierre Gignac par André Ayew, à l’heure de jeu : « Je l’ai sorti parce que j’ai compris que l’on avait besoin de Payet en numéro 10. Je devais choisir entre Gignac et Batshuayi. Gignac était blessé à l’épaule. Il aurait pu continuer, mais pas pendant tout le temps qu’il restait à jouer. »

Il faudra enchaîner plusieurs victoires pour digérer un tel affront. Plus qu’El Loco qui s’évertue de protéger son groupe, on peut penser que ce sont les joueurs qui sont fautifs. La rencontre d’hier a rappelé certains comportements de la saison passée.

Un article lu 3284 fois