Thauvin : « Je n’ai plus forcément la lucidité »

À l’occasion d’une interview accordée à La Provence, Florian Thauvin a évoqué les critiques dont font l’objet les Phocéens, depuis le début de l’année. Le milieu de terrain offensif les considère justifiées.

« Lorsque l’on joue ici, on sait que tout peut très bien se passer pendant un moment, mais qu’il suffit d’un ou deux matchs pour que cela bascule dans l’autre sens. Les supporters sont exigeants, ils ont raison. L’OM est un grand club et doit avoir des résultats. Les critiques sont toujours compliquées à entendre, mais elles font avancer. Pour progresser, il faut savoir les écouter. Parfois, une petite remise en place fait du bien à tout le monde », a-t-il expliqué au quotidien. Il a également répondu aux interrogations concernant la fatigue des joueurs : « Nous travaillons tous énormément, nous courons beaucoup pendant les matchs. Ça demande des efforts et de la rigueur. Il y a bien évidemment de la fatigue physique et mentale. Mais ces deux défaites arrivent après la trêve. (…) Avant d’attaquer, le coach nous demande surtout de bien défendre, ce qui est compliqué pour un joueur offensif. Je fais beaucoup d’efforts sur moi-même, j’enchaîne les courses, c’est un domaine dans lequel j’estime avoir beaucoup progressé, je ne défendais pas comme cela les années précédentes. C’est sûr qu’après, c’est compliqué pour attaquer. Je n’ai plus forcément la lucidité pour bien terminer mes actions. C’est flagrant sur les derniers matchs, sur ma finition. Mais je travaille mon volume de jeu », a-t-il ajouté.

Dimanche soir, face à Guingamp, les Olympiens devront prendre les trois points pour enrayer la spirale négative et retourner, une nouvelle fois, l’opinion de certains journalistes.

Un article lu 4474 fois