Un ancien de l’OM comparait pour trafic de stupéfiants

En 2013, la police a interpellé Moussa Bakary, un ancien joueur de Gueugnon et de Marseille Consolat devenu agent de sécurité à l’OM. Il détenait, chez lui, 28 kg de cannabis, 10 000 euros en liquide et un Smith & Wesson, selon la Marseillaise

Franck Ribéry et Jean-Pierre Bernès

S’il était déjà tombé en 2005 pour trafic de stupéfiants, il était donc parvenu à se faire embaucher à la Commanderie pour assurer « la sécurité puis l’intendance de l’équipe pro jusqu’en 2011 ». Il avait également monté sa société MMS Management : « Pour tout vous dire je me servais de la renommée de Jean-Pierre Bernès pour tenter d’accrocher des contrats », a-t-il expliqué au tribunal correctionnel, dans des propos relayés par le quotidien. Il était notamment proche de Franck Ribéry : « Je connaissais beaucoup de joueurs. Je faisais le lien avec leurs agents. Je prenais un pourcentage. Sur le transfert de Ribéry à 30 millions d’euros, son agent a pris 10% moi j’ai pris 150 000 euros », a-t-il ainsi expliqué. Malgré « deux autres coups », ses affaires n’ont pas connu le succès espéré et MMS « est devenu le paravent du trafic ».

Si cette affaire n’est pas liée avec celle qui a conduit Vincent Labrune, Pape Diouf, Jean-Claude Dassier ou José Anigo en garde à vue, elle montre combien l’environnement olympien fut, par le passé, très particulier. Espérons que cela ait changé.

Un article lu 7514 fois