De nouvelles révélations sur le départ de Bielsa

Dans ses colonnes, La Provence livre quelques confidences sur les coulisses de l’OM. Elle évoque notamment le départ de Marcelo Bielsa et la fatigue de Vincent Labrune.

Vincent Labrune

Selon ses informations, le départ de l’Argentin n’est pas le résultat d’une « manoeuvre machiavélique » de MLD, mais plutôt d’une prolongation prise à la légère, par les dirigeants, qui « ont négligé la complexité du personnage », malgré « les signes avant-coureurs ». Le quotidien ajoute que « l’un de ses fils, Kyril, grand fan d’El Loco, a d’ailleurs été le premier à déplorer, en privé, sa démission soudaine ».

Le journal indique aussi que Vincent Labrune, qui doit jongler entre « la cure d’austérité imposée par l’actionnaire et les désirs des supporters », ne sait plus « où donner de la tête ». Étrangement absent en cette période de crise, le président « le moins apprécié par les fidèles de l’OM depuis la fin des années 90 » serait éreinté. Et, malgré quelques jolis coups et un gros investissement personnel, il « multiplie les erreurs » et reste dans « une impasse », alors que les finances du club sont très serrées.

Enfin, aucun investisseur n’aurait pour le moment pointé le bout de son nez concernant le rachat du club. Se laissent-ils leurrer par certains journalistes, qui paraissent faire leur maximum pour leur faire peur ? Espérons que Bernard Tapie et Pape Diouf finiront par convaincre un passionné que le club le plus populaire de France reste l’investissement idéal, en ce début d’année 2016.

Un article lu 5041 fois