Acariès n’est pas tendre avec Labrune

Dans le cadre d’un entretien accordé au quotidien régional La Provence, Louis Acariès s’est exprimé sans langue de bois sur la situation actuelle de l’Olympique de Marseille.

Vincent Labrune

L’ancien boxeur, proche de Robert Louis-Dreyfus, critique ouvertement la direction phocéenne et son président Vincent Labrune. « En tant que président, ce n’est pas fameux. Mais au départ, quand je l’ai présenté, il avait vocation à être le patron de la communication. Je l’ai aussi présenté dans ce sens-là aux gens de TF1. Chacun doit rester à sa place. Je pense que si Robert avait encore été de ce monde, il ne l’aurait jamais nommé président. À ce poste, on est sur un siège éjectable, lâche-t-il. Nous ne nous sommes pas parlés depuis cinq ans. Plus précisément depuis le dernier SMS que je lui ai envoyé, qui résume ce qui se passe actuellement. S’il s’était servi de ce que je lui avais dit à l’époque, il ne se retrouverait pas dans cette situation aujourd’hui.« 

Un article lu 3767 fois