L’influence de Payet révélée par les stats

Dimitri Payet, qui s’est fait une spécialité de l’avant-dernière passe, paraît davantage peser sur les matchs de l’OM que ne se l’imaginent certains pseudo-spécialistes présents dans les médias.

Dimitri Payet

Malgré des pépins physiques, le milieu de terrain figure parmi les joueurs qui créent le plus d’occasions (les fameuses passes clés), parmi les cinq grands championnats européens.

Le top 10 des passeurs clés (plus de 5 matchs disputés)* :
1- Stef Peeters (Caen) : 4,8 passes clés par tranches de 90 minutes ;
2- Neymar (PSG) : 4,2 ;
3- Mesut Özil (Arsenal) : 4,1 ;
– James Rodriguez (Bayern Munich) : 4,1 ;
5- Marko Rog (Naples) : 3,9 ;
– Dimitri Payet (OM) : 3,9 ;
– Jonas Hofmann (Borussia M’Gladbach) : 3,9 ;
8- Andreas Cornelius (Atalanta) : 3,8 ;
– Kenan Kodro (Mayence) : 3,8 ;
10- Franck Ribéry (Bayern Munich) : 3,7.

Le milieu offensif semble être dans le viseur de quelques journalistes, tel Daniel Riolo, qui avaient décidé de qualifier de fiasco son retour, dès l’annonce de son transfert, en janvier dernier. Si ses prestations ne sont pas du niveau qu’ils décrivent, le Réunionnais va devoir travailler plus dur pour retrouver une condition physique lui permettant d’exprimer toutes ses qualités.

(*Statistiques Whoscored)

Un article lu 3723 fois