Papin : « Capitaine de l’OM ? Je n’ai pas pleuré mais presque… »

Jean-Pierre Papin s’est remémoré ce moment où Alain Giresse lui a confié le brassard de capitaine de l’OM.

Jean-Pierre Papin

« Alain m’a passé le brassard autour du bras. Je n’ai pas pleuré mais presque. Il représentait beaucoup pour moi, m’avait pris sous son aile à la coupe du monde 1986 au Mexique. À Marseille, je l’ai beaucoup écouté, observé, je l’ai vu vivre son métier, j’ai voulu suivre son exemple en venant tôt, en consultant le docteur, en me faisant masser, en travaillant après », s’est souvenu JPP dans le livre Les grand buteurs à Marseille.

« L’OM, tu n’en prends la mesure que quand tu y es »

Après une période d’adaptation, l’ancien attaquant a vécu un rêve à l’OM : « Tout a basculé très vite, trop vite. Mais à vingt ans, tu ne réfléchis pas. Le premier match où j’ai marqué but sur but m’a donné de l’oxygène. Après, il y a eu un gros trou noir où je ratais des occasions pas possibles. Je n’étais pas prêt à tout gérer d’un coup, l’argent, le club, une nouvelle vie. Marseille, tu n’en prends la mesure que quand tu y es. »

Jean-Pierre Papin a finalement inscrit 184 buts en 311 apparitions sous le maillot phocéen, de 1986 à 1992.

Un article lu 3309 fois