Rongier : « T’es obligé de kiffer l’OM »

Valentin Rongier (25 ans) a expliqué ce qui rendait l’OM si particulier, par rapport aux autres clubs. Il apprécie notamment l’ambiance du stade Orange Vélodrome.

Valentin Rongier

« Je ne suis pas de la région. Mais t’es obligé de kiffer l’OM, a lancé l’ancien Nantais lors d’un entretien accordé à La Provence. À moins d’être Parisien ou Lyonnais. Je ne me considère pas Lyonnais. Je suis né à Mâcon, j’ai vécu trois ans à côté de Lyon, je n’ai jamais mis un pied à Gerland. Mon père oui, quand il était jeune, car il a fait ses études là-bas. Je me considère comme Nantais à 100%. Maintenant, je suis Marseillais. Quand tu regardes les matches à la télé ou quand tu vas au stade, t’es obligé de vibrer. C’est spécial. Tu joues au foot pour ces émotions-là, pour ces stades-là. Contre Lyon, l’ambiance était fabuleuse. »

« Tu ne peux pas t’en lasser »

Il prend son pied au stade Vélodrome : « Tu ne peux pas t’en lasser. La première fois, il m’a un peu impressionné. Quand tu rentres, que tu entends Jump de Van Halen, que tout le stade se lève ou se réveille quand tu vas presser ou faire une touche dans le camp adverse, c’est top. Ça donne de l’énergie en plus. Quand tu as la flemme de faire 10 mètres pour aller presser, tu y vas quand le stade pousse. C’est magnifique. C’est aussi pour ça que j’ai voulu venir à l’OM. »

Rongier a jusque-là disputé 14 rencontres sous la tunique olympienne.

Un article lu 5556 fois