Pardo revient sur son arrivée à l’OM

Bernard Pardo s’est remémoré son arrivée à l’OM, lors de l’été 1990. Il s’attendait à rester davantage à Bordeaux, mais se réjouissait de porter les couleurs de son club de coeur.

Bernard Pardo

« Disons que je n’ai pas compris ce qui s’était passé. En fin de saison, quand on ne pouvait plus pu être champion à notre retour avec une défaite à Marseille, Claude Bez nous a tous réunis et nous a dit : « Vous êtes tous sur la liste des transferts. Vous êtes tous transférables. Personne n’est irremplaçable. » Et même pour Raymond Goethals, donc on ne comprenait rien à ce qui arrivait, s’est souvenu l’ancien milieu de terrain lors d’un entretien accordé à Girondins4ever[/url]. Sur ce fait, je regarde le coach Goethals et il me demande ce que je vais faire. Je lui réponds que je ne sais pas et derrière, il y a Marseille qui me contacte. L’OM était le numéro 1 à l’époque, à égalité avec Bordeaux donc je rentrais chez moi, car je suis marseillais. Je ne suis pas rentré avec du regret. J’ai passé une année merveilleuse à Bordeaux, que ce soit la ville, le club. J’y ai découvert un grand club. »

« La proposition ne pouvait pas se refuser »

Et de poursuivre : « Si c’était un aboutissement de rejoindre l’OM ? Oui, tout à fait. J’avais un peu traîné mes guêtres dans toute la France et me retrouver chez moi, c’était un aboutissement. C’était le club qui venait de devenir le numéro 1 français, les Girondins de Bordeaux étaient devenus numéro 2. La proposition ne pouvait pas se refuser pour moi. Mais je partais avec regret, car franchement, j’avais passé une année merveilleuse. »

Pardo a finalement joué 31 matchs avec le club phocéen, avant de rejoindre les rangs du PSG et d’y stopper sa carrière.

Un article lu 3218 fois