Barton condamné pour un énième dérapage

Joey Barton a cumulé les dérapages sur les réseaux sociaux ces derniers mois. L’ancien milieu de terrain a été condamné pour diffamation à l’égard du présentateur Jeremy Vine.

Joey Barton © Icon Sport

En Angleterre ou en France, la liberté d’expression a des limites déterminées par la loi, notamment celles liées à la diffamation, la discrimination ou l’atteinte excessive à la vie privée d’autrui. Joey Barton n’a pas seulement dérapé sur les femmes en début d’année. L’ancien joueur de l’OM s’en est pris à un présentateur, Jeremy Vine, qu’il accusait notamment de pédophilie. Barton a été reconnu coupable et condamné à lui verser 87 000 euros de dommages et intérêts, et à payer ses frais de justice.

« Entre le 8 et le 12 janvier 2024, j’ai publié 11 posts qui accusaient Jeremy Vine d’avoir un intérêt sexuel pour les enfants et créé un hashtag avec les mêmes allégations, qui ont été vues des millions de fois. Je reconnais que ce sont des allégations très graves. Elles sont fausses », a notamment reconnu Joey Barton via son compte X.

Un article lu 1591 fois