Tensions avec Canal+ : Labrune persiste et signe

Vincent Labrune assure que Canal+ ne souhaite pas entamer de discussion avec la Ligue 1. Le président de la LFP défend encore son idée de chaîne indépendante.

Vincent Labrune © Icon Sport

Contacté par Le Monde, Vincent Labrune s’est exprimé sur le dossier des droits TV de la L1, dans lequel les clubs français sont acculés. Le président de la LFP accuse toujours la chaîne cryptée : « Jusqu’à présent, ni M. Saada (président de Canal+, NDLR) ni M. Bolloré n’ont jamais voulu négocier ni même discuter avec nous. Ils ont dit ce qu’ils allaient faire et ils ont fait ce qu’ils avaient dit. Pour autant, il faudra bien finir par trouver un moyen de renouer le dialogue d’ici à la fin du mois : il serait irresponsable de prendre une décision sur nos droits audiovisuels sans avoir évalué les possibilités qui existent avec Canal+, s’il y en a… »

« Avec 2 millions d’abonnés, on est déjà à 400 millions d’euros »

Mais VLB, après avoir passé un accord très discutable avec CVC, est favorable à l’idée de création d’une chaîne indépendante : « Avec 2 millions d’abonnés, ce qui est une projection très prudente, payant 20 euros par mois pendant dix mois, on est déjà à 400 millions d’euros… » L’ancien président de l’OM vise même les 3 millions d’abonnés pour fin 2025. Des chiffres qu’Amazon Prime n’est pas parvenu à atteindre.

La gestion du dossier des droits TV pose clairement question. Les risques sont énormes pour les clubs de Ligue 1, à moins de deux mois de la reprise de la compétition.

Un article lu 2523 fois