Batlles : « Les adversaires veulent taper ce club emblématique »

L’ancien Phocéen Laurent Batlles a éclairé la mentalité des adversaires de l’OM en Ligue 1.

Amine Harit, Adrien Truffert, OM Rennes © Icon Sport

Le club phocéen, qui n’y arrive pas à l’extérieur en L1 cette saison, va jouer son avenir européen lors des deux prochaines journées de championnat. Mercredi (21h), en match en retard, l’OM se déplace à Reims (11ᵉ), avant d’aller finir la saison au Havre (15ᵉ), dimanche soir (21h). Interrogé par La Provence, l’ex-milieu marseillais Laurent Batlles (2004-2006) a rappelé la motivation des clubs adverses chez eux : « L’OM ne peut pas jouer de la même manière au Vélodrome et à l’extérieur, c’est logique. On sait ce que représente le Vélodrome pour les joueurs ; à l’extérieur, il s’agit d’une autre approche où les adversaires veulent taper ce club emblématique. Mais l’OM a encore des objectifs individuels et collectifs ».

Selon Laurent Batlles, les Phocéens peuvent se motiver de manière très individuelle : « L’aspect personnel est important, avec les primes ou les joueurs qui veulent se montrer pour diverses raisons, soit parce qu’ils sont en fin de contrat, soit parce qu’ils ont des envies d’ailleurs, soit parce qu’ils veulent rester et convaincre les dirigeants. Tous ces phénomènes entrent en compte ».

Espérons que les Marseillais, peu importe les raisons de leur motivation, donnent tout sur le terrain pour s’imposer face à deux formations moins bien classées.

Un article lu 2357 fois